BFM Business

La compagnie aérienne autrichienne Level dépose le bilan

-

- - AFP

La filiale du géant britannique IAG (qui contrôle notamment British Airways) emploie 200 personnes à Vienne et une quarantaine à Amsterdam.

La liste des "petites" compagnies aériennes terrassées par le coronavirus s'allonge encore un peu plus. Level, filiale low-cost du groupe britannique IAG, qui desservait de nombreuses destinations européennes depuis l'Autriche ne redécollera pas et va déposer le bilan, a indiqué jeudi le transporteur.

Le dépôt de bilan sera effectif vendredi, a précisé dans un communiqué cette compagnie dont les avions étaient cloués au sol depuis le mois de mars et l'arrêt brutal des liaisons aériennes régulières, provoqué par la pandémie de Covid-19.

"Level Europe a été touché par la crise sans précédent provoquée par la pandémie de Covid-19. Une fois la procédure d'insolvabilité déposée, un tribunal autrichien désignera un administrateur", explique le communiqué.

Compagnie lancée en 2018

Quelques 200 emplois sont en jeu à Vienne ainsi qu'une quarantaine à Amsterdam.

IAG, maison mère de British Airways (BA) et Iberia entre autres, avait lancé en 2018 cette filiale autrichienne de vols court et moyen-courriers en Europe.

Sous la même marque Level, IAG exploite des vols long-courriers à bas coût au départ de Paris et Barcelone qui ne sont pas concernés par la procédure de faillite, a précisé un porte-parole de la compagnie.

Le secteur aérien est l'une des branches les plus affectées par les conséquences économiques de la pandémie. De nombreuses compagnies dans le monde entier ont engagé des procédures de faillite, annoncé d'importants plans d'économie et de licenciements, ou sollicité des aides publiques massives.

OC avec AFP