BFM Business

L'Espagne produit toujours plus de voitures que la France

Renault et PSA ont confié de nombreux modèles récents (Captur, Cactus, Nouveau Picasso), à leurs usines espagnoles. Ici, le Président du gouvernement; Mariano Rajoy, en visite dans une des usines espagnoles de Renault.

Renault et PSA ont confié de nombreux modèles récents (Captur, Cactus, Nouveau Picasso), à leurs usines espagnoles. Ici, le Président du gouvernement; Mariano Rajoy, en visite dans une des usines espagnoles de Renault. - Cesar Panson-AFP

L'Espagne a produit 2,73 millions d'automobiles en 2015, soit une hausse annuelle de 13,7%. Le pays confirme sa position de deuxième producteur européen derrière l'Allemagne, mais toujours devant la France.

L’industrie automobile espagnole a tourné à plein régime en 2015. Elle a fini l'année en beauté: rien que sur le mois de décembre 2015, 181.512 véhicules ont été produits, en hausse de 17,4% par rapport à décembre 2014, portant le volume pour les douze mois de l’année 2015 à 2.733.201 unités produites, en progression de 13,7%, indique l’Anfac (Association espagnole des constructeurs d'automobiles et de camions). Ce chiffre est même supérieur de 133.000 unités à la prévision initiale de cette association.

L'Espagne fait plus que jamais partie des dix plus grands pays producteurs d'automobiles au monde. Elle confirme surtout son deuxième rang dans l'Union Européenne derrière l'Allemagne, et devant la France et ce depuis 2013. Cette année-là, la production d'automobiles en France était tombée à son niveau le plus bas depuis 1996, avec 1,45 million de véhicules fabriqués (utilitaires légers inclus) d'origine PSA et Renault, et 1,74 million en ajoutant la production de Toyota Yaris à Valenciennes et Daimler en Moselle avec la Smart. 

L'Espagne vise les 3 millions de véhicules en 2017

Si les chiffres annuels de la production automobile française ne sont pas encore connus, sur les six premiers mois de 2015, PSA et Renault avaient fabriqué en France 892.690 véhicules, selon le CCFA (comité des constructeurs français d'automobiles). À ces productions s’ajoutent celles de Toyota (dans son usine de Valenciennes) et Smart (sur son site d'Hambach en Moselle), qui ne sont pas intégrées dans ces données issues du CCFA et qui représentent environ 150.000 voitures sur six mois.

Au total, il s'est donc produit 1,042 million d'automobiles en France sur le premier semestre 2015. En extrapolant sur un an, la production totale "made in France" de l'année n'atteindra pas, et de loin, les 2,7 millions de véhicules produits en 2015 par les usines espagnoles.

En France, c'est la 308 de Peugeot qui a été la voiture la plus produite de l'année, avec 243.000 unités.

Pour 2016, l’Anfac mise sur un volume de production automobile en Espagne supérieur à 2,8 millions d’unités, et pour 2017, le seuil symbolique des 3 millions d’unités devrait être atteint. À ce niveau, ce chiffre dépasserait celui atteint en 2007, avant la crise, qui était de 2,9 millions de véhicules produits. 

-
- © Un modèle de tourisme, le Renault Captur, et un modèle utilitaire, le Berlingo Citroën, figurent dans le top 5 des véhicules les plus produits en Espagne en 2015. Source : Anfac.

De l'autre côté des Pyrénées, on recueille les fruits des accords de "compétitivité" conclus avec les syndicats espagnols, les années précédentes, dans de nombreuses usines du pays. À la faveur de la crise en Espagne, les concessions faites sur les horaires flexibles, la modération salariale et des conditions d'embauche moins favorables pour les nouveaux salariés, ont permis aux usines du pays de regagner en compétitivité. Ces sites industriels ont ainsi attiré des productions locales de nouveaux modèles confiées par les constructeurs étrangers installés sur le territoire.

En effet, l'Espagne travaille surtout pour l'exportation. Celles-ci ont progressé de 11,5 % sur douze mois, à 2.273.732 unités, soit 83% de la production automobile de l'année en 2015.

Le pays accueille une quinzaine d'usines appartenant à 9 constructeurs étrangers, aux premiers rangs desquels figurent Renault, PSA, Volkswagen, Opel et Nissan. Attirés par le regain de compétitivité de leurs usines en Espagne, les deux constructeurs automobiles français leur ont confié de nombreux modèles récents comme le C4 Cactus de Citroën à Madrid ou le crossover Kadjar de Renault, produit sur le site de Palencia.

Le Renault Captur a même été le deuxième modèle le plus produit en Espagne en 2015 derrière la Polo de Volkswagen, selon l'Anfac.

Frédéric Bergé