BFM Business

Grèves: comment se faire rembourser son billet de train ou d'avion?

Si votre train est annulé, votre billet reste valable deux jours pour le même trajet lors d'une grève SNCF.

Si votre train est annulé, votre billet reste valable deux jours pour le même trajet lors d'une grève SNCF. - Denis Charle - AFP

Alors qu'une grève illimitée vient de débuter à la SNCF contre la loi Travail et qu'une autre est attendue ce week-end dans le secteur aérien, les chances de voir son titre de transport caduque se multiplient. Toutefois, il n'est pas à jeter à la poubelle. Le remboursement et les arrangements sont possibles.

Vous n'êtes pas passé entre les mailles du filet? Votre train ou votre vol a bien été annulé en dernière minute pour cause de grève? Pas de chance, certes, mais rien n'est perdu. BFMTV.com fait le point sur vos droits.

> Côté rail

Votre billet reste valable deux jours sur tout autre train réalisant le même trajet. Pour les voyageurs qui restent à quai, le dispositif "Garantie voyage" a été mis en place par la SNCF. Il permet d'obtenir le remboursement intégral du titre de transport, même pour les billets d'ordinaire "non-remboursables".

Néanmoins, aucune compensation n'est prévue pour les titulaires d'un abonnement. "Nous demandons à ce que les usagers puissent déduire le nombre de jours où les situations sont perturbées", réclame Bruno Gazeau, président de la Fédération nationale des associations d’usagers des transports.

> Côté aérien

Ça se complique un peu plus pour les voyages en avion. En cas de grève de leur personnel, les compagnies sont tenues de vous rembourser et/ou de vous indemniser pour un vol annulé, selon la législation européenne.

-
- © BFMTV

Mais si le mouvement est lancé par des contrôleurs aériens, la responsabilité de la compagnie n'est pas engagée. Tous deux ont des politiques différentes en matière d'assistance et de remboursement. Dans la seconde situation, elle s'effectue au cas par cas.

-
- © BFMTV

Une aide en ligne

En cas de difficultés, certaines sociétés peuvent vous aider à obtenir un dédommagement.

"Lorsque le passager procède par ses propres moyens, il arrive qu'il accepte une indemnité moindre comme des bons de réduction, des miles ou d'autres avantages fidélités. Mais nous, on va lui assurer une indemnité en euros et qui lui est due", assure Jérôme Gratelle, le fondateur d'air-indemnite.com.

En cas de succès, le site retient une commission sur l'indemnisation de votre vol. Dans le cas contraire, vous n’avez rien à payer.
P. P. avec Antoine Pollez