BFM Business

Grève: Air France envoie une lettre aux pilotes

Entre 60 et 75% des pilotes d'Air France sont en grève ce mercredi.

Entre 60 et 75% des pilotes d'Air France sont en grève ce mercredi. - Guillaume GRANDIN - Air France

Selon l'AFP ce 17 septembre, les PDG d'Air France-KLM a envoyé une lettre à chacun des 3.900 pilotes de la compagnie pour leur proposer un accord afin de mettre fin à la grève dure.

Troisième jour de grève chez Air France, la direction prend le taureau par les cornes. L'exécutif de la compagnie a envoyé une lettre à chacun de ses pilotes pour leur proposer de conclure un accord avec les syndicats sur le partage des activités de Transavia France, Hollande et Europe. Le développement de cette filiale à bas coûts est au cœur du conflit.

Dans ce document envoyé au 3.900 pilotes, la direction assure que ce qu'elle propose n'est pas "un projet de délocalisation ni de transfert d'activité". Un peu plus loin, elle indique avoir "proposé à vos représentants de conclure un accord de périmètre indiquant précisément le partage d'activité entre Transavia France, Transavia Pays-Bas et Transavia Europe", écrivent les PDG du groupe Air-France-KLM.

Un nouveau pas en direction des pilotes

Dans ce courrier envoyé par email, Alexandre de Juniac et Frédéric Gagey expliquent qu'après plusieurs jours d'une grève qualifiée de "désastreuse" et de "nombreuses réunions" avec les représentants des pilotes, ils souhaitent "faire un point des négociations et des propositions".

Mardi, Frédéric Gagey avait déjà annoncé la limitation à 30 avions au lieu de 37 à l'horizon 2019 de la flotte de Transavia France, une proposition qui avait été rejetée par les grévistes.

Dans sa lettre, la direction a fait un pas supplémentaire en proposant la signature "immédiatement" d'un accord "intérimaire qui s'appliquerait pendant le temps nécessaire à la négociation" précisant que "Transavia Europe ne desservira pas les aéroports identifiés comme pouvant porter le développement de Transavia France, Orly, Lyon, Nantes et Toulouse".

4 vols sur 10 annulés

Les dirigeants ajoutent qu'il conviendra de définir les règles de périmètre de Transavia France "en cohérence avec le réseau d'Air France, l'objectif étant de s'assurer que les parts de marché soient bien prises sur les autres low cost".

Enfin, concernant Transavia France, la direction propose "des mécanismes de carrière permettant notamment aux pilotes Air France volontaires de passer plus rapidement commandant de bord sur Transavia". Dans la même veine, la lettre fait état de "la maîtrise du contrat de travail de Transavia France" au niveau du groupe Air France, avec des règles de rémunération, d'utilisation et de carrière.

Air France fait face depuis lundi à une grève dure de ses pilotes. 60% d'entre eux selon la direction, 75% selon le SNPL AF Alpa, suivent le mouvement. Mercredi, seuls 4 vols sur 10 étaient assurés.

Un peu plus tôt ce 17 septembre, le Premier ministre et celui de l'Economie, Manuel Valls et Emmanuel Macron, ont appelé les pilotes à cesser la grève. "Il faut arrêter cette grève qui pèse lourdement sur Air France, qui pèse aussi sur ses finances, qui pèse sur l'attractivité et l'image de notre pays", a déclaré le chef du gouvernement.

La veille, le patron de l'entreprise, Alexandre de Juniac, avait laissé entendre que le mouvement de grève pourrait compromettre le retour aux bénéfices de la compagnie, initialement prévu pour 2014.

N.G. et J.M. avec AFP