BFM Business

GM dédommagera les familles de victime pour plus d'1 milliard

General Motors pourrait avoir à débourser plusieurs milliards de dollars pour éviter de passer devant les tribunaux.

General Motors pourrait avoir à débourser plusieurs milliards de dollars pour éviter de passer devant les tribunaux. - -

General Motors va passer une charge de plus d'1 milliard de dollars dans ses comptes du 2ème trimestre. De quoi indemniser les familles des 13 victimes reconnues des dysfonctionnements de ses voitures à hauteur d'un million de dollars chacune.

L'indemnisation des victimes de dysfonctionnements de véhicules GM va peser lourd dans les comptes du constructeur. Il annonce ce lundi 30 juin qu'il passera une charge de 1,2 milliard de dollars dans ses comptes du deuxième trimestre afin de verser "au moins un million de dollars" à chaque famille de victimes.

General Motors a rappelé près de 10 millions de véhicules défectueux, après que des personnes ont perdu la vie à cause de ces problèmes de fabrication.

Pour l'instant, le constructeur américain a reconnu sa responsabilité dans la mort de 13 personnes à cause d'un défaut des commutateurs d'allumage de certains de ses véhicules. Un porte-parole du groupe a annoncé, ce lundi 30 juin, que les compensations seraient d'"au moins" un million de dollars par famille.

A cette somme plancher devraient s'ajouter, selon les situations, 300.000 dollars pour le conjoint, 300.000 dollars pour les enfants à charge, ainsi qu'une somme estimant les revenus que le défunt aurait touché au cours de sa vie.

La somme pourrait être encore plus élevée pour les personnes ayant été paralysés par un accident. Ce plan prend également en compte les accidents qui n'ont même pas encore eu lieu, puisque ce plan couvre tous les accidents jusqu'en décembre 2014.

Une compensation pour éviter les procès

La facture pourrait s'élever à plusieurs milliards de dollars, selon le New York Times, qui précise que la compagnie espère convaincre les familles des victimes qu'il sera plus rapide et plus certain d'accepter ces paiements plutôt que de passer devant un tribunal.

Les personnes acceptant l'argent de General Motors accepteront en effet également de renoncer à leur droit de porter plainte. Le groupe a reconnu récemment qu'il était au courant depuis 2001 des problèmes d'allumage de certains de ses modèles.

Pour éviter de passer devant les tribunaux, G.M a donc fait appel à un spécialiste: le créateur de ce plan de compensation a déjà travaillé sur des situations similaires pour les victimes des attentats du World Trade Center et celles de l'explosion du marathon de Boston.

J.S et N.G. avec agences