BFM Business

Ford: changement de tête en vue pour le 1er mai

Alan Mulally était arrivé en 2006 à la tête de Ford.

Alan Mulally était arrivé en 2006 à la tête de Ford. - -

L'actuel patron du constructeur américain, Alan Mulally, devrait quitter ses fonctions au début du mois prochain, selon les médias américains. Son nom reste associé au spectaculaire redressement de Ford depuis son arrivée, en 2006.

Passation de pouvoir annoncée chez Ford. Le PDG Alan Mulally, 68 ans devrait passer le relais au directeur général délégué Mark Fields, selon plusieurs médias américains. Un remplacement qui pourrait intervenir dès le 1er mai prochain. Il restera comme l'homme qui a réalisé un spectaculaire redressement de situation chez Ford

Quand Alan Mulally est arrivé chez Ford, beaucoup avaient alors levé les yeux au ciel. Comment un patron qui a passé 38 ans chez Boeing pouvait-il s'imposer dans le secteur très particulier de l'automobile? Qui plus est un patron atypique au style très direct qui aime mettre en avant ses origines très modestes du Kansas.

Rationalisation de la gamme

Dès son arrivée à la tête du groupe, en 2006, Alan Mulally réussit un coup en hypothéquant tous les actifs du groupe pour les transformer en un prêt de 23 milliards de dollars. Le but: relancer la marque. De l'argent frais qui arrive juste avant la crise financière et qui va permettre à Ford, contrairement à GM et Chrysler, d'éviter la faillite.

Mulally rationalise la gamme. Fini les modèles de Ford Focus différents selon les pays et les continents. Il n'y aura plus qu'un seul modèle pour le monde entier

En interne, il motive la haute direction avec un conseil de guerre tous les jeudis à 7h du matin. Il insiste sur le travail d'équipe: "quand tout le monde se sent responsable, on s'amuse beaucoup plus", affirmait-il.

Jean-Bernard Cadier correspondant à New York