BFM Business

Faiveley condamné par l'AMF

-

- - Google Street View

La Commission des sanctions du gendarme boursier français a condamné l'équipementier ferroviaire Faiveley Transport à une amende de 300.000 euros, dans une affaire portant sur sa communication financière en 2011 et 2012.

Cette décision, publiée lundi sur le site internet de l'Autorité des marchés financiers (AMF), est moins sévère que les 800.000 euros demandées par le Collège de l'AMF en juin lors d'une séance publique.

Faiveley, qui est en passe d'être racheté par l'américain Wabtec Corporation, a fait l'objet de deux griefs de la part de l'AMF dans sa communication financière.

La Commission a estimé que "le manquement retenu à l'encontre de la société Faiveley est de nature à porter atteinte à la protection des investisseurs et au bon fonctionnement des marchés".

L'AMF a par ailleurs prononcé des amendes respectivement de 40.000 euros, 70.000 euros, 100.000 et 160.000 euros à l'encontre de quatre de ses dirigeants. Il leur était reproché d'avoir utilisé l'information privilégiée concernant la baisse à venir du résultat opérationnel à fin mars 2012.

N.G. avec AFP