BFM Business

Fabrice Brégier : " Le carnet de commandes d'Airbus est supérieur à celui de Boeing"

Airbus va livrer plus de 600 appareils en 2013

Airbus va livrer plus de 600 appareils en 2013 - -

Interviewé ce jeudi 17 janvier par BFM Business, à l'occasion de la présentation des résultats de son groupe, le président exécutif d’Airbus a précisé ses objectifs et a réagi aux déboires actuels de Boeing.

A l’occasion de la publication des résultats commerciaux et des prévisions d'Airbus pour l’année 2013, Fabrice Brégier, le patron de groupe a répondu aux questions de Mathieu Sévin de BFM Business. Voici les principaux extraits de l’interview :

> Concernant les problèmes techniques de Boeing et l'interdiction temporaire à ses Dreamliner de décoller:

"Nous abordons ce sujet avec beaucoup de solidarité avec Boeing. Cela peut paraître paradoxal mais dans cette profession, la sécurité passe en numéro un, avant tout le monde. C'est pourquoi le transport aérien est l’un des plus sûrs au monde. Nous attendrons les résultats de ces investigations et nous verrons de quelles mesures il s’agit. Pour l’instant, il faut souhaiter à Boeing de remettre en vol très vite son appareil".

> Ces problèmes techniques peuvent-ils atteindre les appareils d’Airbus?

"Nous sommes engagés dans le développement de l’A350, qui sera notre fer de lance des longs courriers, de partir de fin 2014. Nous avons des technologies qui sont similaires à celles du 787. Mais tout dépend de la façon dont nous les utilisons, nous les mettons en œuvre, nous les valorisons. Ensuite, nous sommes très en amont dans les livraisons aux clients, puisque nous allons mettre en vol le premier prototype à la mi-année, et nous livrerons les premiers appareils lors de la deuxième partie de 2014. Donc, nous avons tout le temps de réagir si nécessaire".

> Boeing va –t-il s’installer durablement devant Airbus dans la hiérarchie des avionneurs ?

"Je suis détendu sur ce sujet, car nous avons livré 10% d’avions en plus en 2012 : 588 avions, ce qui constitue notre record. Depuis 10 ans nous sommes en progression. Et en 2013, nous livrerons plus de 600 avions. D’autre part, en prise de commandes, notre carnet de commandes est supérieur à celui de Boeing"

> Airbus va-t-il davantage s'implanter aux Etats-Unis

"Nous n’avons que, globalement, 17% de parts de marché sur le marché nord-américain où Boeing est fortement implanté. Alors que, dans le reste du monde, nous nous situons presque à 50%. Par exemple, nous allons atteindre cette année 50% sur le marché chinois. Nous avons donc un potentiel. Ce pourquoi j’ai décidé, en juillet dernier, d’investir industriellement aux Etats-Unis une chaîne d’assemblage d’A320 qui va nous permettre d’augmenter nos parts de marché auprès des compagnies aériennes".

BFMbusiness.com