BFM Business

Et si la Porsche 911 du futur était une voiture volante ?

Porsche réfléchit à concevoir une voiture volante.

Porsche réfléchit à concevoir une voiture volante. - THOMAS KIENZLE / AFP

Selon des informations de la presse allemande, le constructeur de voitures de sport pourrait bientôt proposer une première esquisse de drone.

Une Porsche volante, voilà comment la marque de sportives pourrait dessiner son futur. Dans le magazine spécialisé AutomobilWoche, le constructeur de voitures de sport reconnait s’intéresser au tout nouveau business des voitures volantes. Mieux, le constructeur allemand pourrait bientôt présenter une première esquisse d’un futur objet volant estampillé Porsche.

Rester au volant, même dans les airs

"Cela fait complètement sens, résume le directeur des ventes Detlev von Platen. Quand je vais de Zuffenhausen [où se trouve le siège historique de Porsche, ndlr] à l’aéroport de Stuttgart (Allemagne), j’ai besoin d’au moins une demi-heure. Avec un véhicule volant, cela ne prendrait que 3 minutes et demi".

Porsche ne s'éloignerait cependant pas de ses fondamentaux, en misant sur un véhicule que l’on conduit soi-même. La marque ne veut en effet pas trop s'éloigner des modèles comme la 911 qui ont fait son succès. "Une Porsche se conduit, ce qui peut aussi être le cas d’un drone, et sans l'obligation d’une licence de pilote", poursuit Detlev von Platen. Cette Porsche pourrait ainsi rouler avant de prendre le chemin des airs afin d'éviter les embouteillages. 

Detlev von Platen ne précise cependant pas si au-delà des esquisses, Porsche travaille sur un prototype plus concret. La marque pourrait bénéficier des compétences de son équipe Porsche Design, une entité qui ne travaille pas sur les lignes des futurs modèles, mais sur des projets plus "lifestyle": montre, lunettes de soleil, résidence de luxe ou véhicule dédié aux transports en commun à Singapour ou Vienne (Autriche).

Un nouveau marché pour les constructeurs

Porsche n’est pas le seul constructeur allemand à s’intéresser à ces engins mi-véhicule personnel, mi-avion. Au dernier salon automobile de Francfort (Allemagne) en septembre dernier, Daimler exposait devant son pavillon un drone. Le propriétaire de Mercedes, l’une des plus anciennes marques automobiles au monde, a en effet investi dans la start-up Volocopter, dans le but de développer ce nouveau type de mobilité.

Au salon automobile de Genève (Suisse) qui ouvre ses portes ce mardi à la presse, avant d’accueillir jeudi les visiteurs, la société néerlandaise Pal-V exposera son premier modèle de voiture volante. La Liberty doit être commercialisée dès l’an prochain, mais Pal-V propose déjà le modèle à la réservation, moyennant un acompte. Le prix de la voiture néerlandaise ne choquerait pas forcément les clients Porsche: 299.000 euros comme prix de départ.

Pauline Ducamp