BFM Business

Énorme contrat pour Boeing en Chine

Boeing signe une méga-commande

Boeing signe une méga-commande - Pajason Redmond - AFP

En marge de la visite de Donald Trump à Pékin, l’avionneur américain a signé un accord pour 300 appareils pour une valeur de 37 milliards de dollars.

Boeing a signé en Chine un accord portant sur l'achat de 300 appareils pour un prix catalogue total de 37 milliards de dollars, a-t-il annoncé ce jeudi, au deuxième jour d'une visite à Pékin du président américain Donald Trump.

Le constructeur américain a conclu cet accord - qui se compose de commandes fermes et d'options d'achats - avec la centrale China Aviation Supplies Holding Company (CASC), qui acquiert ces appareils pour le compte de compagnies chinoises.

Les détails de l'accord n'ont pas été dévoilés et on ne savait si l'ensemble des appareils concernés relevaient de commandes entièrement nouvelles. Boeing n'a pas répondu dans l'immédiat aux demandes de clarification de l'AFP.

Pas le premier gros coup de Boeing

Cette annonce fait partie de la moisson d'accords commerciaux, d'un montant total dépassant 250 milliards de dollars, dévoilés jeudi lors d'un sommet à Pékin entre Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping.

Boeing avait déjà reçu en septembre 2015 de la part de CASC une commande historique de 300 avions pour un prix catalogue de 38 milliards de dollars - scellant alors un record dans l'aéronautique.

Cet accord, qui comprenait l'achat de 190 appareils de la famille du monocouloir 737 et 50 gros porteurs de modèles non précisés, avait été dévoilé à l'occasion d'une visite d'Etat de Xi Jinping aux Etats-Unis.

Boeing entend ne pas se laisser distancer par son rival européen Airbus sur le juteux marché chinois.

Boeing a dévoilé fin septembre en Chine son premier centre de finition pour moyen-courriers B737, qui sera opérationnel l'an prochain, avec l'objectif d'encourager ainsi ses ventes dans le pays.

Airbus restera cependant le seul à posséder en Chine une ligne d'assemblage, dont sont sortis quelque 330 appareils A320 en l'espace d'une décennie.

Y.D. avec AFP