BFM Business

EADS se prépare à la compétition avec les Chinois

Marwan Lahoud, le numéro deux d'EADS, a indiqué, mercredi 27 février, que le groupe serait prêt pour la compétition avec les Chinois.

Marwan Lahoud, le numéro deux d'EADS, a indiqué, mercredi 27 février, que le groupe serait prêt pour la compétition avec les Chinois. - -

Le groupe d'aéronautique et de défense a publié des résultats en hausse, ce mercredi 27 février. Ce qui ouvre de belles perspectives d'avenir, malgré l'entrée imminente de nouveaux acteurs sur le marché.

Le groupe d'aéronautique et de défense EADS a annoncé, mercredi 27 février, un bénéfice net pour 2012 de 1.228 milliard d'euros, en progression de 19 % sur un an.

EADS doit cette performance à ses filiales Airbus, Eurocopter et Astrium. En revanche, la filiale défense et sécurité Cassidian a vu son activité se contracter. Mais Marwan Lahoud, le directeur de la stratégie et du marketing d'EADS, estime qu’au vu du contexte économique, les résultats de Cassidian sont très satisfaisants. "Nous avons des activités de défense qui sont très importantes dans le groupe : 12 milliards d’euros si l’on prend toutes les divisions", a-t-il indiqué à l'AFP.

"Ces 12 milliards d’euros sont stables sur la période 2010-2012, ce qui est une performance, sachant qu’en Europe de l’Ouest comme aux Etats-Unis, le marché de la défense est en baisse notable."

EADS, "une bête de compétition"

Aujourd'hui, Airbus partage le marché aéronautique avec Boeing. Un duopole qui devrait disparaitre dans quelques années avec l'arrivée de nouveaux avionneurs.

Parmi eux, on retrouvera un groupe Chinois. Une perspective qui n'inquiète pas outre mesure Marwan Lahoud : "Les Chinois seront sur le marché dans quelques années, ce n’est qu’une question de temps. Nous nous y préparons. La compétition va s’ouvrir, nous sommes une bête de compétition. Nous allons offrir mieux, plus, à des prix plus compétitifs."

BFM Business