BFM Business

Dialogue social: Air France n'envisage pas un référendum

Il ne devrait pas y avoir de référendum à Air France.

Il ne devrait pas y avoir de référendum à Air France. - Dominique Faget - AFP

L'avenir du dialogue social à Air France passera-t-il par le référendum? C'est en tout cas qu'affirmait Le Figaro mercredi 16 décembre. Le dialogue social étant rompu dans l'entreprise, le quotidien affirmait qu'Alexandre de Juniac, PDG du groupe, envisageait de débloquer la situation en consultant directement ses salariés. Une information démentie par le DRH d'Air France, Xavier Broseta.

Pour redevenir compétitive, la compagnie aérienne demande, en effet, à son personnel naviguant de voler une centaine d'heures de plus par mois, et 1.000 postes pourraient être supprimés. Mais les syndicats rétorquent qu'Air France-KLM a enregistré de bonnes performances en 2015. Air France-KLM affichait, au troisième trimestre, un bénéfice net de 480 millions d'euros. Et le trafic aérien, sur l'année, devrait progresser de 4 à 5%. 

Si l'idée d'un référendum a fait son apparition, c'est surement parce que Smart est en plein dedans. Les employés avaient, en septembre, voté pour passer aux 39h payés 37h. Les syndicats freinent des quatre fers. Mais la direction a fait signer des avenants.

D. L. avec AFP