BFM Business

Des élus de droite proposent des pistes de financement pour le Grand Paris Express

BFM Business

Dans une lettre ouverte adressée à Jean-Marc Ayrault, rendue publique mardi 5 mars, des élus de droite proposent un plan de financement pour assurer l'"intégralité" de la réalisation du futur métro automatique.

Emmenés par Roger Karoutchi, sénateur UMP des Hauts-de-Seine et président de la commission des finances de la région Ile-de-France, et Maurice Leroy, ancien ministre UDI en charge du Grand Paris, ces élus proposent un financement centré sur une augmentation des ressources propres, en les portant de 400 millions d'euros par an à 1 milliard.

Pour cela, ils envisagent le reversement intégral de la taxe sur les bureaux, la création d'une taxe d'un euro par billet d'avion au départ d'Orly et Roissy qui seront mieux desservis, une écotaxe poids lourds, voire une taxe d'un euro par séjour hôtelier en Ile-de-France. Des élus de gauche ont eux aussi formulés quelques propositions le mois dernier.

C'est demain, mercredi 6 mars, que le Premier ministre Jean-Marc Ayrault doit rendre ses décisions sur le projet du Grand paris express, dont le coût de réalisation est estimé à plus de 35 milliards.

CC avec AFP