BFM Business

Dacia ne sauve plus les ventes de Renault

Renault voit ses ventes chuter en mai

Renault voit ses ventes chuter en mai - -

Le constructeur automobile français, Renault, a vu ses ventes chuter de plus de 16% en mai. Les ventes de Dacia n'ont progressé que de 0,4%.

Nouveau recul des ventes de voitures neuves en France. En mai, les immatriculations ont reculé de 10%, après une petite embellie au mois d'avril, selon les chiffres du comité des constructeurs français d'automobiles, parus ce 3 juin.

Cela va mal en particulier pour Renault, qui voit ses ventes s'effondrer de plus de 16%. Cette fois-ci, les ventes de sa marque à bas coût, Dacia, n'auront pas suffi à sauver les commandes du constructeur français.

La locomotive Dacia est-elle à bout de souffle? Il y a quelques mois encore, les ventes de la marque low cost arrivait à compenser, en partie, le recul des immatriculations des voitures Renault. Dacia enregistrait encore en début d'année une croissance fulgurante, à deux chiffres: jusqu'à 37% de progression des ventes au mois de février.

Renault compte sur la Clio 4

Mais cette fois, la tendance est peut-être en train de s'inverser. En mai, les ventes de Dacia ont progressé de 0,4%. Pas si mal, vu le contexte. La Dacia Sandero décroche d'ailleurs la palme de la voiture la plus vendue du mois. Mais sans croissance exceptionnelle, la marque low cost n'est plus assez forte pour rattraper les ventes du groupe Renault.

Cette fois, disent les analystes, le constructeur devra compter sur lui-même, et surtout sur sa Clio 4, pour redresser la barre.

Simon Tenenbaum