BFM Business

Cure de jouvence pour Orly qui ouvre le bâtiment reliant les terminaux Sud et Ouest

Dans le bâtiment ouvert, une nouvelle salle d'embarquement ( première étape du futur bâtiment de jonction ) et 4 postes avions au contact.

Dans le bâtiment ouvert, une nouvelle salle d'embarquement ( première étape du futur bâtiment de jonction ) et 4 postes avions au contact. - Paris Aéroport

Le patron du groupe ADP, Augustin de Romanet a procédé à la mise en service partielle du nouveau bâtiment de jonction entre les deux terminaux Sud et Ouest de l'aéroport du sud parisien. Il offre déjà une première salle d'embarquement et quatre postes d'avions.

C'est une forme de renaissance que connaît l'aéroport d'Orly, au sud de Paris, qui fête ses 57 ans d'existence cette année. Le PDG du groupe ADP, qui gère les plateformes aéroportuaires parisiennes, a procédé à la mise en service partielle, ce mercredi 11 avril, du nouveau bâtiment qui relie les deux terminaux sud et ouest. Il offrira à terme toutes les facilités et les fonctions d'un véritable terminal supplémentaire, comblant l'espace béant séparant les deux aérogares existantes.

L'ouverture partielle s'accompagne de la mise en service d'une première (et modeste) salle d'embarquement avec 4 postes avions au contact. Mais cela préfigure le grand bâtiment de jonction qui offrira en tout 80.000 mètres carrés de surface totale lorsque les travaux de construction seront achevés en 2019.

Une fois complètement terminé, ce bâtiment incarnera le volet le plus spectaculaire du programme de modernisation du deuxième plus grand aéroport français, engagé depuis trois ans. Une nouvelle salle d’embarquement (environ 20.000 mètres carrés) à l’Est du terminal Sud a ainsi été mise en service en mars 2016.

Le nouveau bâtiment de jonction de Paris-Orly est prévu pour accueillir chaque année 8 millions de passagers du monde entier à partir d'avril 2019. L'aéroport a franchi le seuil de 32 millions de passagers (+2,6%) en 2017 alors qu'il est soumis à la limitation de son trafic (250.000 mouvements par an) et au couvre-feu nocturne.

Enfin, la modernisation de la plateforme aéroportuaire sera complètement achevée avec la mise en service du futur pôle de transport multimodal qui hébergera les futures stations du métro du Grand Paris (lignes 14 et 18) reliant Orly à Paris et à la banlieue parisienne.

Frédéric Bergé