BFM Business

Crash en Russie: flydubai n’avait jamais connu d’accident

flydubai dessert actuellement 90 destinations à moins de six heures de vol de Dubaï.

flydubai dessert actuellement 90 destinations à moins de six heures de vol de Dubaï. - Karim Sahib - AFP

"La compagnie low-cost de Dubaï, qui a grandi dans l’ombre d’Emirates, vit sa première crise majeure."

Sans doute la moins connue des compagnies émiraties, flydubai a connu une forte expansion depuis sa création en 2008. Mais le crash ayant causé la mort de 62 personnes samedi à l'aéroport de Rostov-sur-le-Don (Russie) pourrait bien freiner ses ambitions.

Depuis huit ans, sa croissance s’est faite à l’ombre de sa compatriote Emirates, première compagnie du monde en termes de passagers internationaux. Ce qui n’a pas empêché la petite low-cost de Dubai de se faire remarquer, notamment en 2013 avec une commande de 111 Boeing pour un montant estimé à plus de 10 milliards d’euros. Mais aussi en annonçant avoir transporté un million de passagers, deux ans à peine après sa création.

L'accident le plus mortel pour une compagnie émiratie

Aujourd’hui, la compagnie dessert 90 destinations à moins de six heures de vol de Dubaï, avec une flotte de 50 Boeing 737. Le drame de Rostov est le premier accident majeur pour flydubai, mais aussi le plus mortel le plus grave pour une compagnie aérienne des Emirats arabes unis, qui compte, outre Emirates, Etihad Airways d'Abou Dhabi et Air Arabia de Charjah.

Un coup dur qui devrait affecter un peu plus ses finances : si, pour 2015, flydubai a annoncé un bénéfice net de 27,4 millions de dollars, celui-ci est en recul de 59,7% par rapport à celui de 2014. La compagnie l’explique par un dollar fort et la suspension de certaines dessertes en raison des troubles affectant le Moyen-Orient et au-delà.

Y.D. avec AFP