BFM Business

Contrat de 390 millions d'euros pour BAE Systems

BFM Business

Bonne nouvelle pour BAE Systems. Le Royaume-Uni lui a attribué un nouveau et important contrat pour des travaux de conception de ses futurs sous-marins nucléaires chargés de la dissuasion.

"Le ministère de la Défense va annoncer aujourd'hui l'attribution à BAE Systems (d'une enveloppe) de 315 millions de livres (environ 390 millions d'euros) supplémentaires pour le travail de conception actuel sur le remplacement des sous-marins de la classe Vanguard de la Royal Navy", a annoncé le numéro un européen de la défense dans un communiqué.

La flotte actuelle de quatre sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE) de type Vanguard, équipés de missiles balistiques Trident, doit être remplacée à partir de 2028, sous réserve d'un feu vert définitif du gouvernement britannique.

BAE Systems - dont la fusion avec le groupe européen EADS a récemment échoué - emploie plus de 1.000 personnes sur ce projet, essentiellement sur le chantier de Barrow-in-Furness, dans le nord-ouest de l'Angleterre.

BFMbusiness.com et AFP