BFM Business

Conteneurs: Maersk s'allie avec MSC et laisse CMA-CGM à quai

CMA-CGM ressort donc comme perdant  du veto chinois de juin dernier.

CMA-CGM ressort donc comme perdant du veto chinois de juin dernier. - -

Le numéro un danois a annoncé, ce jeudi 10 juillet, qu'il allait former une alliance avec le suisse MSC, laissant sur la touche CMA-CGM. L'accord porte sur un partage de 185 navires.

Faute de pouvoir s'unir à trois, ce sera finalement un simple mariage. Ce jeudi 10 juillet, le groupe danois Maersk Line a annoncé une alliance avec l'Italo-suisse MSC pour (Mediterranean Shippinh Company).

De facto, le groupe laisse à quai le français CMA-CGM, un mois après le refus des autorités de la concurrence chinoise qui, en juin, avaient bloqué le projet P3. Ce projet consistait, en effet, en une alliance à trois entre Maersk, MSC et CMA-CGM.

Le projet annoncée ce jeudi porte sur un "partage" de 185 navires, Maersk devant en apporter 55% et MSC 45%. Le groupe danois a indiqué, dans un communiqué, que si les autorités de la concurrence donnaient leur accord, l'alliance serait opérationnelle "début 2015".

Permettre des baisses de coûts

Les transporteurs de conteneurs, qui n'avaient pas vu venir la chute du commerce international provoquée par la crise financière de 2008, sont aujourd'hui contraints de rentabiliser leurs navires avec des prix désespérément bas sur le marché.

L'alliance proposée ressemble au modèle des réseaux de compagnies aériennes, qui restent concurrentes mais vendent des voyages qui s'effectuent chez une autre compagnie.

Elle doit "améliorer l'efficacité du réseau et permettre d'abaisser les coûts unitaires en améliorant l'utilisation des capacités des navires et des économies d'échelle qui bénéficieront aussi aux clients", selon Maersk.

J.M. avec AFP