BFM Business

Comment Carla Bruni incite les Français à opter pour... Ford

Carla Bruni est l'héroîne d'un spot de pub destiné à promouvoir la marque Ford.

Carla Bruni est l'héroîne d'un spot de pub destiné à promouvoir la marque Ford. - Ford

Pour gagner en notoriété et modifier son image auprès du grand public, la marque automobile se lance dans une vaste opération de promotion, une campagne incarnée en partie par l'épouse de Nicolas Sarkozy.

Ford est en quête de visibilité. Pour assurer sa promotion en France, il a donc choisi une égérie au parcours bien rempli : la chanteuse et ex-première Dame de France Carla Bruni. Elle est l'héroïne d'un spot de pub qui est diffusé à partir de ce jeudi uniquement sur les réseaux sociaux.

Dans cette vidéo, tournée par l'ancien "Nul" de Canal+ Dominique Farrugia, l'épouse de Nicolas Sarkozy harangue une équipe de foot dans un vestiaire. "Moi j'ai tout plaqué pour faire de vous une équipe de "winners" et vous, qu'est-ce que vous me donnez en échange? Rien, que dalle", s'écrit-elle. Pendant ce temps, un sosie de Carla Bruni, "Monique", peine à séduire le public sur scène. La vidéo se conclut sur le slogan "Et vous, quel virage allez-vous prendre dans votre vie?"

Les internautes sont alors invités à se rendre sur une plate-forme participative et à prendre un virage dans leur vie. Ils doivent répondre à six questions : "Etes-vous plutôt mer ou montagne", "quelle est votre réaction face à un cadeau inutile", à chaque fois 4 réponses possibles. A l'issue du test, on leur propose une nouvelle orientation professionnelle et le modèle Ford qui va avec.

C'est donc seulement à la fin de l'exercice que le lien avec le constructeur est franchement établi. Le message: changer de voiture pour changer de vie. Carla Bruni, passée du mannequinat à la chanson tout en remplissant les obligations d'une première Dame de France, était visiblement faite pour l'incarner.

Côtés chiffres, Ford voudrait revenir à 5% de part de marché des voitures particulières en France dès cette année contre 4,35% aujourd'hui. Un pari qu'elle pourrait tenir puisque la marque américaine a progressé de 7,5% sur huit mois par rapport à la même période de 2014, soit mieux que le marché (5,9%).

Mathieu Sévin avec AFP