BFM Business

CO2: Toyota plus "vertueux" que PSA grâce à ses voitures hybrides

De nombreux acheteurs d'automobiles neuves en Europe passent du diesel à l'hybride ce qui bénéficie à plein à Toyota.

De nombreux acheteurs d'automobiles neuves en Europe passent du diesel à l'hybride ce qui bénéficie à plein à Toyota. - Fabrice Coffrini-AFP

En 2017, le niveau des émissions de dioxyde de carbone des voitures neuves vendues en Europe est à la hausse. En cause, la chute des ventes de diesel (moins émetteur de CO2 que l'essence) qui pénalise PSA, mais favorise Toyota qui devient la marque émettant le moins de CO2, devant le constructeur français.

Les émissions de CO2 des voitures neuves immatriculées en Europe sont reparties à la hausse l'an dernier, après 10 ans de baisse. Selon l'analyse menée par l'institut Jato Dynamics dans 23 pays européens, les émissions ont atteint en moyenne 118,1 grammes par kilomètre en 2017, contre 117,8 g/km en 2016, soit une hausse de 0,3 g/km : symbolique mais reflétant l'évolution des ventes de voitures l'an passée.

"La hausse des émissions moyennes de CO2 est corrélée à une diminution de la demande de voitures diesel en Europe -qui produisent moins d'émissions de CO2 que les voitures à essence- et à la popularité croissante des SUV qui émettent des émissions moyennes de CO2 plus élevées" souligne l'étude.

La baisse des ventes de diesel, à 2 chiffres en Allemagne

"La baisse de la demande de diesel est à deux chiffres en Allemagne et au Royaume-Uni, et en France et en Espagne, elle a baissé respectivement de 5,4% et 8,1%. En conséquence, les émissions moyennes de CO2 ont augmenté dans tous ces marchés automobiles" précise le document de Jato Dynamics.

En 2017, les voitures diesel émettaient en moyenne 117,9 grammes de CO2 par kilomètre quand les véhicules essences relâchaient 123,4g / km, soit un écart de 5,5g / km.

-
- © Toyota devance Peugeot et Citroën en Europe dans le classement des marques auto émettent le moins de CO2 en Europe -JATO Dynamics

En conséquence, le classement des marques automobiles (tableau ci-dessus) dont les véhicules neufs émettent le moins de CO2 est bouleversé. Le recul des immatriculations de voitures diesel au profit de l'essence ont pénalisé directement PSA, Renault ou Volkswagen (incluant Seat et Skoda), dont les ventes dépendaient encore beaucoup de cette motorisation: tous voient leurs émissions de CO2 augmenter en 2017 sur leurs ventes de véhicules neufs.

"De nombreux acheteurs en Europe passent du diesel à l'hybride et Toyota est la première alternative car ils ont la gamme hybride la plus étendue", explique Felipe Munoz, expert automobile de Jato Dynamics.

Toyota, grand bénéficiaire du dieselgate

Inquiets des projets d'interdictions qui menacent les motorisations diesel dans plusieurs villes, les automobilistes européens se reportent sur des véhicules hybrides du constructeur japonais, pionnier de cette motorisation, consistant à suppléer le moteur essence par un moteur électrique et abaisser ainsi les consommations et émissions de CO2 d'environ 10 à 20%.

Résultat: Toyota, porté par l'envol des ventes de ses modèles hybrides (+45% l'an dernier en Europe), se hisse en tête des marques automobiles qui émettent le moins de CO2 devant Peugeot et Citroën. Une déconvenue pour les deux marques de PSA qui occupaient respectivement les deux premières places en 2016 devant le constructeur japonais. Les constructeurs européens ont longtemps misé sur le diesel pour réduire les émissions de CO2, mais le scandale du dieselgate lié au trucage du logiciel de ses moteurs diesel par Volkswagen a complètement changé la donne.

Frédéric Bergé