BFM Business

Ces voitures qui se vendent comme des petits pains en Europe

L'indétrônable Volskswagen Golf truste le haut du classement depuis sept ans.

L'indétrônable Volskswagen Golf truste le haut du classement depuis sept ans. - Volkswagen

En une décennie, la hiérarchie des modèles les plus vendus par les constructeurs a été complètement bouleversée. Avec un grand vainqueur qui écrase Renault et Peugeot: Volkswagen.

Il y a dix ans, Peugeot et Renault se tenaient fièrement sur la deuxième et la troisième marche du podium des constructeurs qui vendaient le plus en Europe. Volkswagen détenait déjà la première place, mais l'écart entre les trois restait ténu. Ainsi en 2004, la Golf était la voiture la plus vendue d’Europe, avec 585.000 unités immatriculées. Juste derrière venait Peugeot avec deux modèles: la 206 (539.000 unités), et la 307 (485.000). Et Renault n’était pas très loin avec sa Mégane vendues à 466.000 exemplaires. Une décennie plus tard, le géant allemand a écrasé ses deux concurrents français dont seuls deux modèles parviennent à se maintenir dans le top 10 des voitures les plus vendues en Europe.

Volkswagen vampirise le marché européen

Parmi les 10 best-sellers de 2014, 4 sont issues de la galaxie Volkswagen. La Golf et la Polo, dans la famille VW, mais aussi l’Octavia de Skoda, la marque abordable du groupe, et l’A3 d’Audi, qui s’impose comme le seul modèle haut de gamme à figurer dans ce top 10, selon les chiffres du cabinet d'expertise automobile Jato Dynamics.

Désormais, plus aucun constructeur ne rivalise avec le demi-million de Golf vendues l'année dernière. L'indémodable berline truste, encore et toujours, la première place du classement. Elle y trône même sans discontinuer depuis 2008. Aucune autre voiture n’a fait aussi bien à ce jour. Même si, rappelons-le, la Golf a connu 7 versions différentes depuis son lancement en 1974 tout en conservant son nom, stratégie de "naming" que ni Renault, ni Peugeot ne font leur.

Reste que la Golf a encore considérablement renforcé son leadership en 2014, avec des ventes en hausse de 11% sur un an. Une performance d'autant plus notable qu'il n'y a pas d'effet de base: elle était déjà leader l'année dernière, il s'agit donc de progression pure. Autre modèle du groupe allemand à la progression impressionnante: la Skoda Octavia, qui a gagné deux places au top10 en un mois. A fin novembre, la berline de la marque grand public de VW ne pointait qu'à la 10ème place du classement. Elle en a gagné 2 sur le seul mois de décembre, avec des ventes en hausse de… 22% sur un an! Alors certes, les concessionnaires multiplient généralement les promotions en fin d'année, histoire de réduire leurs stocks. Mais cette pratique ne peut expliquer à elle-seule une telle progression.

Renault en embuscade

Face au géant allemand, Renault et Peugeot, qui dominent toujours le marché français, font grise mine au niveau européen. Ainsi le nombre de Golf immatriculées en 2014 a dépassé la somme des ventes des deux modèles les plus performants des deux Français : 521.000 Golf vendues, pour 516.000 Renault Clio et Peugeot 208.

Mais chez Renault, on peut se remonter le moral en se disant qu’avec une progression de 9%, la marque au losange a signé la meilleure performance de l'année dernière. Sur le mois de décembre, elle a même été la deuxième marque la plus vendue en Europe. Notamment grâce à la montée en puissance de deux de ses plus récents modèles: le Captur, son petit crossover sorti début 2013, et la quatrième génération de Clio, commercialisée à l'été 2012.

Et la Clio signe une excellente performance en se plaçant sur la troisième place du podium européen en 2014, avec des ventes en hausse de 5,1%. En décembre, elle est même devenue le deuxième modèle le plus vendu d'Europe ! 

Tous ces chiffres nous ont été fournis par Jato Dynamics, un cabinet d'expertise automobile qui construit ses statistiques sur le marché automobile européen en récupérant des informations auprès des agences nationales chargées des immatriculations et des fédérations nationales de concessionnaires. 

Nina Godart