BFM Business

Automobiles: PSA grimace quand Renault sourit

-

- - -

Selon les chiffres du Comité des constructeurs français d'automobile publiés ce mardi 1er juillet, les immatriculations de véhicules neufs ont progressé de 3,2% en juin. Les ventes de PSA se replient de 2,3% quand celles de Renault rebondissent de 24,7%.

Le rebond ne profite pas à tout le monde. Selon les données du Comité des constructeurs français d'automobile (CCFA), les ventes d'automobiles ont progressé de 3,2% au mois de juin, soit un net rebond.

En conséquence, le CCFA a relevé sa prévision pour l'ensemble de 2014, tablant désormais sur une hausse de 2% contre 1% précédemment, ce qui représenterait un marché total de 1,826 million de véhicules.

"On ne voit pas de raison de s'enflammer" concernant l'évolution du marché cette année, a expliqué lors d'une conférence de presse Patrick Blain,le président du CCFA. "Sur le fond, c'est un marché quasi-stable".

Rebond pour Renault

Au niveau des constructeurs, les groupes français ont connu des fortunes diverses. PSA a vu ses ventes reculer de 2,3% en raison principalement de la contre-performance de Citroën (-8,6%). A l'opposé Renault a enregistré un rebond très net de 24,7%, aussi bien sur sa marque éponyme (+21%) que sur Dacia (+48,9%).

Sur les six premiers mois de l'année, PSA a ainsi augmenté ses ventes de 4,7% et Renault de 15,3%.

Les groupes étrangers, eux, restent globalement à la peine. Volkswagen a perdu 6,5%, Ford 8,6%, et General Motors 25,4%. Fiat et BMW ont, en revanche, tiré leur épingle du jeu avec des hausses respectives de 2,8% et de 25%.

J.M.