BFM Business

Automobile : Alpine plus forte que Porsche !

Sur le 1er trimestre, Alpine a réussi à surpasser largement Porsche sur le marché français.

Sur le 1er trimestre, Alpine a réussi à surpasser largement Porsche sur le marché français. - CHARLY TRIBALLEAU / AFP

La petite marque de voitures de sport française, filiale de Renault, marque un point décisif en ce début d'année, surpassant même Porsche sur le marché français au 1er trimestre.

Elle s'affiche en format géant depuis quelques mois sur le fronton du siège de Renault à Boulogne-Billancourt : « Alpine is Back ! » Très clairement, la petite marque sportive française, disparue en 1995 et resuscitée par la volonté de Carlos Ghosn en 2012, connaît un retour en force remarquable.

Alpine vient tout juste de mettre le dernier tour de vis au 5.000ème exemplaire de son A110, seul et unique modèle (avec 2 finitions disponibles seulement) fabriqué par la marque depuis fin 2017 dans son usine historique de Dieppe. Un succès de production qui coïncide avec une performance commerciale remarquable au 1er trimestre sur le marché français : Alpine a réussi à y vendre plus de voitures que Porsche, une victoire éclatante en volumes, à 847 contre 654. 

Une dizaine de récompenses prestigieuses

Certes, le marché des voitures à vocation réellement sportive concerne quelques milliers d'exemplaires par an, et s'avère très volatil de trimestre en trimestre, avec des effets de stocks parfois importants. Mais la performance d'Alpine et son unique modèle, face à Porsche et sa gamme entière de sportives et de SUV, reste considérable.

Alpine qui peut aussi s'enorgueillir de très nombreuses récompenses raflées de par le monde. Le prestigieux magazine britannique Top Gear a désigné l'A110 sportive de l'année, et une dizaine d'autres publications lui ont décerné des récompenses du même type. L'Alpine A110 qui est également arrivée ex-aequo au points avec le Jaguar IPace pour le tire de Voiture de l'Année 2019. Seul le nombre de votes total à donné l'avantage au SUV Jaguar électrique. 

Simplicité et plaisir de conduite

Conçue avec le même esprit que l'A110 originelle des années 60 par son concepteur Jean Rédélé, l'Alpine actuelle est un OVNI dans la production automobile française, très occupée à vendre des SUV et à préparer la transition vers des modèles toujours plus électrifiés. Alpine propose une voiture de sport à deux places, simple de conception (elle est équipée d'un moteur essence Renault qu'on retrouve par exemple sur la Mégane), légère, élégante, joueuse, avec un prix relativement raisonnable pour ce type d'engin (autour des 60.000 euros).

Elle possède aussi un atout marketing considérable, le label 100% français... et même Made In Normandie. L'Usine de Dieppe étant un fleuron de la galaxie Renault, ayant toujours été le lieu privilégié de production de modèles sportifs de la marque... mais aussi le berceau historique de la marque Alpine. Une quinzaine d'A110 sortent chaque jours des chaînes de montage.

Un réseau qui progresse

Les perspectives sont au beau fixe pour une filiale de Renault qui n'a pas vraiment d'objectifs précis de vente ni de rentabilité. Alpine estime avoir un carnet de commandes pour 2 années de production, et il faut de 12 à 14 mois pour obtenir son exemplaire une fois réservé, garanti de devenir un collector à peine sorti de chez le concessionnaire. Le réseau commercial d'ailleurs s'étoffe doucement, de 47 points de vente, Alpine compte monter à 57 pour l'Europe sous peu.

Renault a enfin réussi à imposer un vrai produit reconnu et envié dans le domaine du haut de gamme et du sport, un défi que le constructeur tentait de relever depuis plusieurs décennies sans succès. Alpine a totalement changé la donne et même imposé une nouvelle référence.