BFM Business

Après avoir avalé Volvo et Lotus, le chinois Geely pourrait entrer au capital d'Aston Martin

La rumeur d'un intérêt de Lawrence Stroll réveille Aston Martin

La rumeur d'un intérêt de Lawrence Stroll réveille Aston Martin - Aston Martin

Le constructeur mènerait actuellement des négociations pour entrer dans le capital du prestigieux groupe britannique en quête d'argent frais, selon le Financial Times.

Un constructeur automobile européen va-t-il à nouveau tomber dans l'escarcelle d'un groupe chinois? Selon le Financial Times, le géant Geely serait en discussions pour entrer dans le capital du britannique Aston Martin qui connaît d'importantes difficultés financières.

Le FT précise que les discussions pourraient également déboucher sur un partenariat technologique et explique que Geely fait partie d'une liste de plusieurs prétendants, alors que Aston Martin cherche à lever des fonds. Les deux groupes n'ont pas fait de commentaires.

Une chute vertigineuse en Bourse

Le constructeur des voitures de James Bond accumule les déconvenues compte tenu du ralentissement économique en Europe, des incertitudes du Brexit et d'un marché automobile mondial au ralenti. Le groupe a émis en début de semaine un avertissement sur résultat, compte tenu de ventes en berne. Ce qui a fait une nouvelle fois plonger son cours de Bourse à Londres.

Sa capitalisation boursière atteint tout juste 1 milliard de livres, loin des 4,3 milliards obtenus lors de son entrée en Bourse fin 2018.

Rachat de Lotus en 2017

Geely par contre est un géant chinois en pleine forme. Son nom est peu connu du monde occidental, il possède pourtant des marques mythiques. Fondé en 1986, il est entré dans le marché automobile en 1997 avec sa marque Geely Auto et a ensuite multiplié les acquisitions, notamment de constructeurs étrangers.

Il s'est ainsi offert Volvo Cars en 2010 auprès de Ford pour 1,8 milliard de dollars, le fabricant de taxis britannique The London Electric Vehicle Company en 2013 ou encore le constructeur automobile britannique Lotus Cars en 2017. En 2018, Geely rachète 9,69% des actions du groupe Daimler AG pour un total de 7,2 milliards d'euros et devient l'actionnaire majoritaire du groupe allemand.

OC avec AFP