BFM Business

Airbus va fabriquer la sonde qui ira vers Jupiter

Le contrat pour Airbus s'élève à 350,8 millions d'euros

Le contrat pour Airbus s'élève à 350,8 millions d'euros - Remy Gabalda - AFP

La division défense et espace du groupe européen a été sélectionnée par l'Agence spatiale européenne pour produire et mettre en service la sonde Juice, qui sera lancée en 2022 vers Jupiter. Le contrat s'élève à 351 millions d'euros.

L'Agence spatiale européenne (ESA) a annoncé vendredi la sélection d'Airbus Defence & Space (Airbus DS) comme "contractant principal" pour la fabrication et la mise en service de la sonde Juice, qui sera lancée en 2022 en direction de Jupiter.

Le contrat d'une valeur de 350,8 millions d'euros a été validé jeudi, "ce qui permet de débuter les travaux dès la fin du mois" de juillet, alors que des détails restent à négocier et que le document final sera signé "après la pause estivale", a indiqué l'ESA dans un communiqué.

Une exploration qui débutera en 2030

Airbus DS sera chargé de la conception, du développement, de l'intégration, des essais, de la campagne de lancement et de la mise en service dans l'espace de la sonde, mais pas du lancement lui-même, qui sera commandé ultérieurement à Arianespace.

La sonde Juice (Jupiter Icy Moons Explorer) sera assemblée à Toulouse et décollera de Kourou en 2022, pour atteindre le système jovien en 2030 et explorer durant trois ans et demi Jupiter et ses lunes Callisto, Europa et Ganymède.

Equipée d'un radar, Juice tentera notamment de vérifier la présence supposée d'océans sous les épaisses croûtes de glace présentes à la surface de ces satellites.

J.M. avec AFP