BFM Business

Airbus livre son premier avion made in USA

Airbus

Airbus - L'équipe d'Airbus en Alabama

"L'avionneur a annoncé ce lundi 25 avril avoir livré son premier A321 produit sur sa chaîne d'assemblage à Mobile, en Alabama. La cliente est la compagnie low cost JetBlue."

C'est un A321 bien particulier qu'a présenté Airbus ce lundi 25 avril. Il s'agit du premier avion du groupe européen produit sur le sol américain. Cet appareil est en effet le premier à sortir de l'usine du groupe basée à Mobile, en Alabama.

Pour l'occasion, l'intégralité des équipes de la chaîne d'assemblage américaine a posé devant l'A321, au même titre que des cadres du groupe ou des dignitaires de la région du Golfe du Mexique.Le client de ce premier avion made in America est la compagnie low-cost américaine JetBlue.

"Je suis extrêmement fier de prendre part à cette première livraison", s'est réjoui John Leahy,le directeur commercial d'Airbus. “Trois ans se sont écoulés entre la pose de la première pierre de cette usine et la livraison du tout premier A321 produit en Alabama", a-t-il rappelé.

Un projet débuté il y a trois ans

Airbus a démarré en 2012 le projet de construction de son usine d'assemblage aux Etats-Unis, un investissement de 600 millions de dollars (533 millions d'euros). Il s'agissait pour l'avionneur européen de s'implanter industriellement aux Etats-Unis pour produire des avions "Made in USA" afin de mieux capter des clients américains et d'asseoir sa position face à son concurrent Boeing.

L'usine de Mobile, qui s'ajoute à celles de Toulouse, Hambourg et Tianjin en Chine, participe également à l'objectif de montée en cadence de production de la famille A320 annoncé par Airbus, qui prévoit de passer de 42 exemplaires produits par mois aujourd'hui à 60 en 2019.

"Notre production d'appareils civils à Mobile est emblématique pour deux raisons: premièrement, Airbus est à présent le premier avionneur d'envergure réellement mondiale et, deuxièmement, Airbus est dorénavant un véritable avionneur américain", avait déclaré Fabrice Brégier, le patron d'Airbus, lors de l'ouverture officielle de l'usine de Mobile en septembre dernier.

9 appareils en cours d'assemblage

"Ce site nous permet d'étendre notre présence, déjà importante, en Amérique, le plus grand marché au monde pour les monocouloirs, et de nous rapprocher de nos clients et fournisseurs majeurs aux Etats-Unis", avait-il ajouté.

"Dans un même temps, l'expansion de notre capacité industrielle nous donne plus de souplesse pour accroître la cadence de production globale d'Airbus et nous permettre ainsi de répondre à la demande mondiale", avait-il conclu.

Neuf appareils de la famille A320 sont actuellement en phase d'assemblage à Mobile, et Airbus prévoit d'en produire quatre par mois d'ici fin 2017. D'ici 2018, le site produira entre 40 et 50 monocouloirs par an alors que les prévisions de marché d'Airbus tablent sur une demande de quelque 4.700 monocouloirs (tous avionneurs confondus) sur les 20 prochaines années en Amérique du Nord. Les premiers appareils produits seront des A320ceo, la version actuelle du monocouloir, et la transition vers l'A320neo, la version remotorisée et plus économe en carburant, se fera fin 2017.

J.M. avec AFP