BFM Business

Airbags défectueux: Takata s'effondre à la Bourse de Tokyo

"L'équipementier japonais a plongé de près de 20% mercredi, alors que le coût des rappels d'airbags pourrait atteindre des sommets."

L'action de Takata a plongé de près de 20% mercredi à la Bourse de Tokyo, après des informations de l'agence Bloomberg News indiquant que l'équipementier japonais estimait à 2.700 milliards de yens (21 milliards d'euros) le coût des rappels d'airbags dans son pire scénario. 

Selon Bloomberg, qui cite une personne proche du dossier, Takata a abouti à cette somme en chiffrant le coût total du rappel éventuel de 287,5 millions de coussins de sécurité, correspondant vraisemblablement à l'ensemble des modèles potentiellement défectueux.

Le titre a chuté à la clôture de 100 yens (-19,45%), la perte maximum autorisée pour la journée.

Honda également impacté

En outre, selon Reuters, Honda avait demandé discrètement à Takata de modifier la conception des airbags après des explosions dans des véhicules du constructeur ayant été associées à au moins quatre blessés et un mort. Le tout sans en informer les régulateurs américains. Une révélation qui pourrait fragiliser Honda et Takata, impliqués dans quelque 100 procédures fédérales et des dizaines de procédures d'états.

Honda, qui était le premier client de Takata avant de prendre ses distances récemment, a également vu son titre chuter dans la foulée de ces informations de presse: il a reculé de 3,62% à 2.992,5 yens.

Y.D. avec agences