BFM Business

Air France: les hôtesses et stewards règlent leur conflit avec la direction

-

- - Dominique Faget - AFP

""

Les 13.000 hôtesses et stewards d'Air France vont être dotés d'un accord collectif d'une durée de cinq ans, le syndicat Unsa-PNC ayant accepté de signer le texte après un long bras de fer avec la direction, a-t-on appris mercredi de source syndicale. L'actuel texte fixant les conditions d'exercice, de carrière et de rémunération des personnels navigants commerciaux (PNC) d'Air France arrivait à échéance fin octobre 2016. Il a été prolongé à plusieurs reprises le temps de parvenir à un nouvel accord.

L'Unsa-PNC et le SNPNC/FO ont mené deux grèves, d'une semaine à l'été 2016 et de trois jours en mars, pour s'opposer aux différents projets issus de la négociation. Seul un syndicat, l'Unac, avait signé mi-mars un projet d'accord collectif prévu pour quatre ans (2017-2021). Cette signature ne suffisant pas à le rendre juridiquement contraignant, la direction avait défini de manière unilatérale les règles applicables aux PNC pour les trois prochaines années.

Début juillet, la direction a pourtant soumis aux syndicats un nouvelle mouture, valable cinq ans (1er septembre 2017 - 31 octobre 2022) et portant "de 400 à 500 l'objectif du nombre d'embauches PNC" sur cette période. Elle a en outre mis sur la table un accord visant à limiter l'expansion de la compagnie (projet "Boost") qu'elle entend créer à l'automne, une filiale employant des PNC recrutés en externe. Le texte limite la flotte à dix avions long-courrier et 18 moyen-courrier et, surtout, exclut toute "mobilité contrainte" depuis Air France vers la nouvelle compagnie.

D. L. avec AFP