BFM Business

Air France-KLM confirme une commande de 60 avions A220-30 (et tire un trait sur l’A380)

Air France

Air France - KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Déjà évoquée dans la presse, cette commande ferme représente un investissement de 5,5 milliards de dollars. Quant à l’A380, il disparaitra d’ici 2022.

C’est désormais confirmé. Air France-KLM annoncé une « évolution de sa flotte » avec la commande ferme de de « 60 A220-300, assortie de 30 options et 30 droits d’acquisition, qui remplaceront progressivement la flotte A318 et A319 d’Air France ». Le tout pour une somme de 5,490 milliards de dollars. Le groupe annonce, par ailleurs, la sortie de « des 10 A380 de la flotte d’Air France à horizon 2022. »

Concernant la commande, les livraisons des premiers appareils devraient intervenir dès le mois de septembre 2021, indique Air France-KLM dans un communiqué soulignant que ces modèles, moins gourmands en énergie, permettront au groupe de « de réduire son empreinte environnementale. » Ces appareils sont destinés remplacer les A318 et A319 sur le réseau court et moyen-courrier d’Air France, en gagnant en compétitivité. « Cet avion apportera également plus de confort à nos clients sur le réseau court et moyen-courrier, il offrira à nos pilotes un cockpit connecté avec l’accès aux toutes dernières technologies de navigation » commente son PDG Benjamin Smith.

Concernant les A380, leur sortie programmée suit le consensus d’Airbus sur ce programme. Le géant des airs ne sera bientôt plus produit, faute de trouver des acquéreurs, réticents à acheter des engins très gourmands en kérosène. « Avec ses quatre réacteurs, l’A380 consomme 20 à 25% de carburant en plus par siège que les appareils long-courriers de nouvelle génération et émet plus de CO2 » rappelle le groupe. « Conserver cet appareil dans la flotte impliquerait des coûts importants et ne serait pas pertinent d’un point de vue économique, alors même que le programme de cet avion a été stoppé par le constructeur en 2019. »