BFM Business

Air France: 15 jours de mise à pied requis contre deux pilotes

Le conseil de discipline d'Air France a préconisé 15 jours de mise à pied sans solde pour deux pilotes. Ces deux pilotes sont soupçonnés d'avoir ouvert un portique de sécurité du siège d'Air France, contribuant ainsi indirectement aux violences qui avaient animé le comité central d'entreprise du 5 octobre dernier, lorsque le DRH du groupe, Xavier Broseta, avait été violemment pris à partie

Reste qu'il ne s'agit que d'un avis. Comme l'explique Le Monde cet avis va être transmis au directeur général adjoint d’Air France en charge des opérations aériennes Gilles Laurent, et au directeur des ressources humaines Didier Nicolini, qui est responsable des pilotes. Ils peuvent valider ou diminuer la sanction mais en aucun cas l'alourdir.

Le syndicat Alter auquel appartiennent ces pilotes espère néanmoins qu'ils décideront de ne pas donner de sanction, signe d'une volonté d'apaisement dans le conflit qui oppose les pilotes à la direction. 

J.M. avec Gaëtane Meslin