BFM Business

Aérien: les compagnies low cost ne sont pas forcément les moins chères

EasyJet et les autres compagnies low cost offrent des tarifs plus intéressants sur les liaisons européennes.

EasyJet et les autres compagnies low cost offrent des tarifs plus intéressants sur les liaisons européennes. - -

Selon une étude réalisée par le comparateur de voyages Liligo.com, les prix des compagnies traditionnelles et les low cost tendent à converger. Sur les 10 liaisons intérieures les plus demandées, il y a en moyenne moins de 3 euros d’écart.

Les adeptes des compagnies low cost sont prêts à faire des concessions en termes de services et de confort dans la perspective de payer leur billet moins cher. Mais ces sacrifices seraient dans bien des cas inutiles à en croire du moins une étude publiée par le comparateur de voyages Liligo.com.

Sur les 10 liaisons domestiques les plus demandées, l’écart des tarifs entre le low cost et le tarif le plus bas des compagnies traditionnelles s’élèverait en effet en moyenne à 3 euros.

Le comparateur donne pour exemple un Paris-Toulouse facturé 132 euros chez EasyJet contre 148 euros chez Air France. Et sur certaines destinations, comme Paris-Bastia, c’est Air Corsica qui offre le meilleur tarif, à 183 euros, contre 231 euros pour la compagnie EasyJet.

Précisions essentielles : ce comparatif a été établi à prestations comparables. Ainsi, le prix affiché tient compte du supplément facturé chez les compagnies low cost pour un bagage en soute, le paiement par carte bancaire et l’ouverture du dossier. Dans le cas où l’aéroport d’arrivée n’est pas Paris, mais Beauvais par exemple avec Ryanair, le prix du transport pour rejoindre la capitale est aussi ajouté au prix du billet.

Un avantage au low cost pour les vols internationaux

Pourquoi une telle convergence des tarifs ? "Les différences ont été tellement gommées que l'on ne peut plus parler de compagnies low cost ou classiques. Les premières sont montées en gamme pour attirer les hommes d'affaires, les secondes ont raboté leurs coûts", explique Pierre Sauvage, le président de l'Association des représentants des compagnies aériennes de France, dans le Parisien de ce 2 juillet (article payant). 

L'élargissement de l'offre permet aussi aux consommateurs d'avoir plus de choix : ceux qui peuvent se contenter d’un bagage cabine et se passer des journaux offerts à bord seront à coup sûr gagnants en passant par Easyjet ou Ryan Air.

De plus, sur les vols internationaux, les compagnies low cost tiennent leurs engagements. Leurs tarifs sont les moins chers sur 9 des 10 liaisons étudiées en Europe, avec une différence de prix de 31 euros en moyenne. L’écart le plus grand a été noté sur un Paris-Berlin, où le voyageur économisera 79 euros s’il opte pour EasyJet par rapport à Air France.

C.C.