BFM Business

Aérien: "La Compagnie" a repris des rotations entre Paris et New York

La compagnie aérienne spécialiste de la "business-class" observe déjà un taux de remplissage de 90% après plus d'un an d'interruption.

"La Compagnie", spécialiste des vols en classe affaires vers New York, a annoncé jeudi avoir repris des rotations et observer un taux de remplissage de 90% entre les Etats-Unis et la France, après plus d'un an d'interruption due au Covid-19.

Cette annonce constitue un nouvel indice d'une reprise de certaines liaisons aériennes internationales depuis la France à l'approche de l'été, au-delà des déplacements intra-européens facilités par le certificat sanitaire.

"La Compagnie a repris ses vols réguliers entre Paris et New York dès le 12 juin avec une montée en charge progressive de son offre: deux vols par semaine en juin, quatre vols en juillet, cinq en août, puis un vol quotidien à partir de septembre 2021", a-t-elle expliqué dans un communiqué.

Montée en charge

Exploitant deux monocouloirs Airbus A321neo, l'entreprise va également reprendre "sa ligne estivale entre Nice et New York à partir du 3 juillet 2021 à raison de trois vols hebdomadaires", a-t-elle ajouté.

Enfin, La Compagnie va aussi exploiter une nouvelle ligne "dès le 22 juillet 2021 entre Paris et Tel-Aviv à raison de trois vols hebdomadaires jusqu'à fin octobre", selon la même source.

La reprise des rotations entre la France et New York, interrompues pendant plus d'un an en raison de la crise sanitaire et des fermetures de frontières, intervient alors que l'Union européenne a annoncé qu'elle acceptait d'accueillir cet été des Américains même non vaccinés. La réciproque n'est pas encore établie.

65% des capacités pour Air France

Pendant cette interruption, La Compagnie, dont les avions disposent de 76 sièges pouvant s'incliner en lits plats - contre plus de 200 pour les A321 à deux classes -, a continué à exploiter ses avions en charters, bénéficiant aussi de deux prêts garantis par l'Etat d'un total de 20 millions d'euros et d'un nouveau soutien de ses actionnaires.

Corsair a indiqué pour sa part mercredi qu'elle desservirait quotidiennement Abidjan à partir de cette semaine. Et Air France va déployer cet été un programme de près de 200 destinations, "renforcé vers la France, l'Europe, l'Afrique du Nord et les Outre-mer".

Le programme de la première compagnie française, qui a beaucoup souffert de la crise avec la très forte réduction des liaisons long-courrier dont elle est l'un des spécialistes européens, "représentera 65% des capacités déployées à la même époque en 2019, contre 40% en mai", a-t-elle précisé.

OC avec AFP