BFM Business

À 20 ans, Easyjet cible désormais la clientèle business

Easyjet cible la clientèle business pour continuer de tailler des croupières aux concurrents

Easyjet cible la clientèle business pour continuer de tailler des croupières aux concurrents - Philippe Huguen - AFP

La compagnie low cost née en 1995 cherche à désormais s'approprier la clientèle business très rémunératrice. Pour cela, elle multiplie les services à l'égard de cette cible.

EasyJet a 20 ans. Le 15 novembre 1995, la compagnie effectuait son premier vol entre Luton en Grande Bretagne et Glasgow en Écosse. Depuis, Easyjet a révolutionné le ciel européen. Après la clientèle loisirs, elle fait de plus en plus d'ombre aux compagnies traditionnelles comme Air France KLM et Lufthansa en s'adressant également à une clientèle business.

Et dans cette optique, sa principale faiblesse est devenue sa force. EasyJet dessert depuis sa création les principaux aéroports des capitales européennes. En France, par exemple, elle exploite des vols depuis Roissy et Orly. Un choix qui lui coûte très cher en taxes aéroportuaires, mais qui représente un argument indispensable pour séduire les hommes d'affaires.

Un Flight Club

Pour les convaincre de franchir le pas et de voler low cost, EasyJet multiplie les services, comme le choix du siège dès la réservation du billet. Ce qui permet à l'homme d'affaires d'être certain d'être à l'avant de l'avion pour sortir le premier. La compagnie a également instauré les billets modifiables sans frais.

À l'arrivée, le succès est au rendez-vous: 20 % des passagers d'EasyJet voyagent pour faire des affaires. Et pour être certaine de conserver cette clientèle très rémunératrice, la compagnie lance à leur intention un programme de fidélité, un Flight Club réservé aux clients effectuant au moins 20 vols par an.

Mathieu Sévin