BFM Business

4.000 salariés sont déjà à pied d'œuvre pour le Grand Paris

Le chantier de la gare Fort-d'Issy-Vanves-Clamart.

Le chantier de la gare Fort-d'Issy-Vanves-Clamart. - Grand Paris Express

Le chantier, qui doit doter la capitale de 200 kilomètres de métro d'ici 2030, sort déjà de terre avec plusieurs gares en cours de construction. Actuellement, 2.500 personnes travaillent à la conception et 1.500 en génie civil.

Le chantier du Grand Paris est un vivier pour l'emploi pour les années à venir. La construction du futur métro automatique, le Grand Paris Express, et le prolongement de plusieurs lignes de métro vont mener à la création de 22.000 emplois supplémentaires en Ile-de-France, selon l'étude prospective menée par la région. "Aujourd'hui, il y a près de 4.000 personnes qui travaillent sur le chantier, 2.500 en conception et 1.500 en génie civil", explique Philippe Yvin, le président du directoire de la Société du grand Paris, aux Echos. Pour sa part, la société du Grand Paris emploie 280 personnes.

Les premiers travaux de génie civil ont démarré en 2015. Actuellement, la gare de Fort-d'Issy-Vanves-Clamart est en travaux, et les chantiers de celles de Noisy-Champs et de Champigny avancent.

Une vingtaine de tunneliers au travail

"Il y a aussi des chantiers de préparation très significatifs comme à Arcueil-Cachan. Tout va s'enchaîner ensuite, 14 des 16 gares de la ligne 15 sud seront en travaux d'ici à la fin du premier semestre. Le puits du premier tunnelier vient de commencer à Champigny", détaille Philippe Yvin.

Le chantier doit mener à la construction de 200 kilomètres de métro et 68 nouvelles gares. L'année 2017 marquera celle de la montée en charge des travaux, qui va s'accélérer ensuite pour atteindre son point culminant en 2020. "Au 1er janvier 2020, le réseau sera entièrement en phase de réalisation du génie civil. Il y aura des chantiers dans toute l'Ile-de-France, une vingtaine de tunneliers au travail, ce qui sera sans doute un record mondial", poursuit le président du directoire de la Société du grand Paris.

Autre composante du chantier: l'édification de projets immobiliers, qui doivent donner un nouveau visage et une nouvelle attractivité aux quartiers bordant les gares. "Il y aura déjà une vingtaine de projets de développement immobilier liés au Grand Paris Express bien avancés", prédit Philippe Yvin.

C.C.