BFM Business

18 heures 30 sans escale, le vol le plus long du monde signé Qatar

-

- - Google Maps - Qatar Airways

La compagnie qatarienne a annoncé qu'elle allait ouvrir prochainement une ligne Doha-Auckland, soit un vol de 14.500 km sans escale. Un record. Mais Singapore Airlines s'apprête à faire encore plus fort.

C'est le retour des vols ultra longs-courriers. Le président de Qatar Airways, Akbar Al Baker, vient d'annoncer que sa compagnie allait proposer prochainement un vol reliant Doha où se situe son hub à Auckland, la plus grande ville de Nouvelle-Zélande. L'avion parcourra donc plus de 14.500 km sans se poser, soit l'équivalent de 36% de la circonférence de la Terre. Les passagers ne devront pas trop être claustrophobes car ils passeront plus de 18 heures 30 dans le Boeing dédié à cette très longue route. 

Pour effectuer la liaison, Qatar Airways a opté pour le 777-200LR, un avion spécialement conçu pour les très longs trajets (LR signifiant d'ailleurs Longer Range, plus longue portée). Ce Boeing, pouvant accueillir 260 passagers (dont 42 en business), détient le record de la distance parcourue sans escale par un avion de ligne. Son autonomie maximale? 17.370 kilomètres.

Quand le carburant sert à transporter... le carburant

La compagnie qatarienne proposera donc le vol le plus long du monde, détrônant ainsi l'australienne Qantas qui propose un Dallas-Sydney de 16 heures 55. De quoi agacer aussi Emirates qui avait annoncé l'an passé l'ouverture au printemps prochain d'un Dubai-Panama de 17 heures 35 en mettant en avant le fait qu'il s'agirait du vol sans escale le plus long du monde.

Singapore Airlines pourrait néanmoins mettre tout le monde d'accord. La compagnie singapourienne a annoncé en octobre dernier qu'elle comptait relancer en 2018 des vols entre son hub de Singapour, située en Asie du sud-est, et New York. Soit une distance de 15.300 kilomètres couverte en 19 heures. Une desserte déjà assurée par le passé mais à laquelle elle avait dû renoncer en 2013 à cause du prix du carburant.

Car pour couvrir ces distances gigantesques, les avions partent chargés à bloc de kérosène ce qui alourdit grandement leur poids. Résultat: une partie du carburant est utilisé pour transporter le carburant lui-même. Une absurdité économique qui ne l'est plus tant que ça depuis que le prix du pétrole a décroché.

D'autant que les nouveaux avions réalisent des prouesses en matière d'autonomie et de consommation. Ainsi, après les Boeing 777, ce sera au tour d'Airbus de proposer son modèle à très long rayon d'action. Singapore réalisera d'ailleurs son ultra long-courrier avec un Airbus A350-900 ULR capable de voler 19 heures durant. La guerre des très longues distances ne fait que commencer.

Voici le top 10 des plus longs vols du monde avant l'annonce de Qatar...

-
- © -