BFM Business

Total: le groupe va racheter les actifs de gaz naturel de Toshiba au Texas 

-

- - DENIS CHARLET / AFP

Toshiba a décidé de céder ses actifs de gaz naturel liquéfié situés aux Etats-Unis au groupe pétrolier français Total.

L'information a été confirmée tôt ce samedi par Toshiba. Le groupe japonais va céder ses actifs de gaz naturel liquéfié (GNL) situés au Texas au géant français Total.

La transaction va se dérouler en deux étapes: Toshiba va d'abord céder à Total les titres pour un montant de 15 millions de dollars, avant de verser au groupe français la somme de 815 millions de dollars. Selon l'agence de presse nippone Nikkei, la firme japonaise devrait enregistrer dans ses comptes une perte d'environ 100 milliards de yens, soit environ 830 millions d'euros sur cette opération.

Initialement, Toshiba avait prévu de vendre Toshiba America LNG au chinois ENN Group, mais ce dernier a décidé en avril d'annuler l'opération, au motif que l'acquisition ne pouvait se faire dans la période préalablement définie (mars-avril 2019). Le retard pris pour obtenir le feu vert des Etats-Unis et de la Chine sont en effet venus à bout du projet.

Toshiba détient des droits lui permettant de vendre environ 2,2 millions de tonnes de GNL par an pendant deux décennies à partir de 2020, en vertu d'un accord signé en 2013 avec le projet de terminal Freeport LNG au Texas, selon Nikkei. Mais il s'exposait à de lourdes pertes s'il ne trouvait pas de clients, une raison qui avait motivé la décision de la céder.

Toshiba est en pleine restructuration. Le groupe n'est toujours remis d'un scandale financier suivi des déboires de son activité nucléaire à l'étranger. Il a dû procéder à un tri considérable dans ses activités, vendant notamment sa filiale de puces-mémoires Toshiba Memory.

Pour Total, cette acquisition va permettre au groupe français de se renforcer encore dans cette activité après l'annonce début mai d'un accord avec l'américain Occidental Petroleum OXY.N en vue de lui racheter pour un montant de 8,8 milliards de dollars d'actifs pétroliers et gaziers africains du groupe Anadarko. Cette opération établirait confortablement Total comme le deuxième vendeur de GNL au monde parmi les compagnies privées, derrière l'anglo-néerlandaise Shell.

La transaction entre Toshiba et Total devrait être bouclée d'ici à mars 2020.

Sandrine Serais