BFM Business

Thom Yorke propose son dernier album sur BitTorrent

Thom Yorke aime tester de nouveaux business models.

Thom Yorke aime tester de nouveaux business models. - Sylvain thomas - AFP

Pour vendre son album solo, le chanteur de Radiohead a choisi une plateforme de téléchargement connue des pirates. Mais rien d'illégal, il sera vendu 5 euros.

Un artiste majeur qui propose son dernier disque en téléchargement sur un site de peer-to-peer. Thom Yorke, le chanteur du groupe Radiohead, expérimente un mode de distribution pour le moins original. Il a lancé un nouvel album solo via BitTorrent, une plateforme de téléchargement bien connue des pirates.

Les majors du disque vont encore s'étrangler. Thom Yorke l'iconoclaste a trouvé un nouveau moyen de les contourner et de quelle façon ! Son dernier album, le chanteur du groupe Radiohead va le diffuser via BitTorrent, un protocole d'échange souvent utilisé pour télécharger illégalement des chansons et des films.

Mais ici rien d'interdit : l'album est proposé en téléchargement payant, pour 5 euros environ. Moins cher qu'un album acheté dans le commerce ou même sur internet, car évidemment, le chanteur a supprimé au passage tous les intermédiaires.

Artistes pas suffisamment rémunérés

Ce n'est pas la première fois que Thom Yorke fait preuve d'originalité en expérimentant de nouveaux business models qui court-circuitent les maisons de disques. En 2007, Radiohead avait par exemple proposé son album en téléchargement gratuit, directement sur son site internet. C'est l'internaute qui choisissait lui-même le montant qu'il souhaitait donner.

Thom Yorke est aussi parti en croisade contre les sites de streaming, comme Spotify, dont il a retiré tous ses albums. Il les accuse de ne pas rémunérer suffisamment les artistes. Un chanteur touche seulement une fraction de centime d'euros chaque écoute sur le site.

Anthony Morel