BFM Business

Pourquoi votre iPhone pourrait ne plus filmer les matchs et les concerts

Avec ce brevet, on ne pourra plus filmer les solos de guitare d'Angus Young, ni les pénaltys décisifs des grands matchs de football.

Avec ce brevet, on ne pourra plus filmer les solos de guitare d'Angus Young, ni les pénaltys décisifs des grands matchs de football. - Flickr CC

Apple vient d’obtenir un brevet qui ne va pas plaire aux fans de foot ou aux amateurs de concerts. Cette technologie pourra bloquer la fonction vidéo des iPhone lors des événements publics.

Comment faire pour éviter que des vidéos de tournois sportifs ou de concerts tournent sur les réseaux sociaux alors que ces événements sont soumis à des droits de diffusion parfois très onéreux? Apple a une solution. Le groupe a déposé un brevet qui permettra aux organisateurs de bloquer la fonction d’enregistrement de vidéos ou de photos.

-
- © Apple

La méthode est très simple. Un signal transmis par infrarouge sera déclenché par l'organisation de l'événement pour empêcher les images fixes ou animées. Et lorsque cela sera possible, les prises de vue seront marquées pour mieux les identifier lorsqu'elles circuleront sur la toile. On peut également imaginer que l'idée intéressera tous les lieux culturels qui présentent des œuvres protégées ou qui nécessiteraient de la confidentialité.

La chasse aux GIF a démarré

Cette technologie ne date pas d’hier. Apple planche sur le sujet depuis des années. Comme le rappelle Numerama, en 2008, l’entreprise avait mis au point une technologie pour désactiver automatiquement les smartphones dans les cinémas, mais aussi dans les salles d’examen. Le travail sur le blocage à distance de la caméra remonte à 2011 et le brevet validé aujourd’hui avait été déposé dès 2014.

Pour les organisateurs d’événements sportifs, l’obtention de ce brevet est inespérée. S’ils arrivent à contrôler la diffusion d’images par des professionnels, le public a bénéficié d’une tolérance, non pas par gentillesse, mais en raison de l’impossibilité de contrôler les faits et gestes de milliers de spectateurs qui mettent en partage des GIF et des Vine sur les réseaux sociaux.

Cette nouvelle fonction, si elle apparaît un jour dans les iPhone, ne va pas déplaire aux artistes et aux ayants droits qui cherchent aussi à lutter contre la diffusion de ces images. Pour éviter cela, Alicia Keys a une idée très différente de celle d’Apple, mais pas moins efficace. Elle donne un sachet aux spectateurs pour qu’ils y rangent leurs smartphones. Et dès qu’ils entrent dans une zone définie, son ouverture sera automatiquement bloquée.

Pascal Samama