BFM Business

Pourquoi la SNCF rénove de fond en comble sa billetterie automatique

La nouvelle version du logiciel installé dans les bornes existantes doit réduire le temps de transaction.

La nouvelle version du logiciel installé dans les bornes existantes doit réduire le temps de transaction. - Patrick Vassaleris-AFP

"Décriés pour leur lenteur et leur mauvaise ergonomie, les distributeurs automatiques de billets de train vont être améliorés au prix de 25 millions d'euros. Ils seront même relookés avec un écran tactile plus grand et plus réactif."

Qui n'a jamais pesté devant la lenteur d'une borne automatique SNCF au moment de prendre son train? C'est pour remédier à ce problème récurrent qui n'améliore pas l'image du transporteur, que la SNCF renouvelle tout son parc de 1.300 bornes automatiques d'achat et d'échange de billets. L'entreprise publique a programmé un investissement de 25 millions d'euros. Ces systèmes en bénéficieront alors qu'ils génèrent 1 million d'euros de chiffre d'affaires chaque jour en moyenne, soit plus de 360 millions d'euros par an.

Ces bornes sont même devenues, pour beaucoup de clients, des points de vente obligés (en dehors des heures d'ouverture des guichets). Elles sont aussi complémentaires de la stratégie de vente de billets en ligne de la SNCF, incarnée par sa filiale Voyages-sncf.com, dans le cadre de sa politique de click and collect, pour les adeptes du retrait de billet de train commandé sur Internet.

Pour corriger la lenteur des bornes qui ont réalisé en 2015 36 millions d'opérations, un nouveau logiciel va être mis en service à partir du mercredi 16 mars dans les 460 gares de France qui accueillent des bornes automatiques. Ce logiciel est doté d'une "ergonomie plus moderne et plus tactile" souligne la SNCF. L'ancien logiciel est un outil "que certains trouvaient trop lent et un peu complexe", a reconnu Antoine de Rocquigny, directeur des opérations et du service aux clients chez Voyages-Sncf.

-
- © La SNCF prévoit également de relooker ses bornes jaunes, qui deviendront blanches et grises à compter de septembre 2016. Source : SNCF

L'ergonomie attendue sera "plus proche de ce qu'on trouve sur une tablette", a-t-il souligné. Il réduit ainsi le temps de transaction, qui passe à "moins de 2 minutes pour l'achat d'un billet en départ immédiat" et à "1 minute pour le retrait d'un billet déjà réservé".

Enfin, la SNCF prévoit également de relooker ses bornes jaunes, qui deviendront blanches et grises. Elles seront déployées à compter de septembre 2016, jusqu'en mars 2017.

Ces bornes seront équipées d'un écran tactile plus grand, de la taille d'un écran de PC portable de grande taille (17 pouces) qui offrira une sensibilité et une réactivité proches des tablettes tactiles, d'un nouveau terminal de paiement et d'un lecteur de code-barres pour lire plus rapidement les informations contenues sur les billets.

Le logiciel interne qui surveille le fonctionnement de l'ensemble des bornes en temps réel sera également simplifié, et fournira des données au niveau national, ce qui n'était pas le cas auparavant.

F.Bergé