BFM Business

Parrot creuse ses pertes

Parrot accuse une nouvelle perte.

Parrot accuse une nouvelle perte. - Toru Yamanaka - AFP

Le fabricant de drones affiche une perte nette de 26,3 millions d'euros au troisième trimestre. Parrot s'attend à un recul de son chiffre d'affaires au quatrième trimestre.

Parrot ne parvient pas à redresser la barre. Le fabricant de drones et de périphériques sans fil pour téléphones mobiles a enregistré cet été une perte nette de 26,3 millions d'euros, qui s'ajoute aux 67,7 millions perdus au premier semestre.

Son chiffre d'affaires trimestriel a chuté de 25%, à 58,4 millions d'euros, principalement en raison de la "forte pression sur les prix du segment milieu de gamme des drones grand public", première activité de l'entreprise. Les ventes d'équipements automobiles affichent aussi une baisse "exclusivement attribuable aux produits automobiles grand public qui ne sont pas une priorité pour le groupe". À l'inverse, les drones professionnels et les ventes aux constructeurs automobiles sont en progression.

Vers un nouveau recul du chiffre d'affaires

Parrot table pour le quatrième trimestre sur un chiffre d'affaires "de l'ordre de 100 millions d'euros", en repli par rapport à 2015. Si cet objectif est atteint, les ventes annuelles s'établiront autour de 236 millions d'euros, loin des 326 millions réalisés l'an dernier.

Le groupe signale par ailleurs qu'il est en train de céder "trois actifs périphériques", ajoutant que "les opérations pourraient être finalisées au quatrième trimestre et devraient générer une plus-value comptable d'environ 10 millions d'euros".

D. L. avec AFP