BFM Business

Les entrepreneurs et le crowdfunding : histoire d’un succès annoncé

-

- - -

Pour financer leur projet, de plus en plus d’entrepreneurs choisissent de faire appel au soutien de leurs concitoyens. Investisseurs levez-vous !

Ulule, Kickstarter, Kiss Kiss Bank Bank, Wiseed : vous connaissez ? Si vous êtes entrepreneur, c’est certainement le cas, car plusieurs centaines de milliers de projets sont financés chaque année via ces plateformes en ligne. Principal point fort du crowdfunding ou financement participatif, le lien qu’il permet de tisser avec une communauté. En effet, la contribution au projet étant ouverte à tous, il faut impérativement présenter celui-ci de façon attractive pour avoir le plus de chance d’être financé. Son créateur veillera également à bien cibler son public : un réalisateur de film se tournera vers les cinéphiles, alors qu’un restaurateur s’adressera aux amateurs de cuisine.

Un financement sur-mesure

Différents types de contributions sont actuellement proposées aux investisseurs : don simple, don avec contrepartie, prise de participation au capital, prêt... La multiplicité des plateformes et des financements peut sembler complexe, mais offre au final un service adapté à la très grande diversité des projets qui font appel à ce financement populaire. Artistes, ingénieurs, associations, collectionneurs ou encore développeurs multiplient aujourd’hui les appels aux dons. Preuve du succès du crowdfunding, 40 à 60 % des projets sont financés, des chiffres très encourageant dans le contexte économique actuel. Véritable soutien à l’emploi, ce nouveau type de financement est généralement combiné à d’autres aides, publiques ou privées, afin de maximiser les chances de voir son projet de start-up aboutir.

Retrouvez notre dossier spécial sur l'entrepreneuriat social :

Tout savoir sur les initiatives françaises