BFM Business

Le site de crowdfunding Ulule ouvre sa première boutique

Cette boutique parisienne, qui ouvrira le 22 septembre 2016, accueillera des créateurs et des entrepreneurs ayant financé leur
projet sur Ulule.

Cette boutique parisienne, qui ouvrira le 22 septembre 2016, accueillera des créateurs et des entrepreneurs ayant financé leur projet sur Ulule. - Photomontage réalisé par Ulule

Ulule ouvre une boutique à Paris qui vend les créations et produits réalisés grâce aux fonds collectés sur cette plateforme de financement participatif. Ce sera aussi un lieu de rencontre et un espace événementiel.

Du virtuel au réel... De même que les sites internet marchands ont besoin de boutiques "en dur", la plateforme internet de financement participatif Ulule ouvre son premier magasin dans le quartier du Marais au coeur de Paris. Cette boutique accueillera dès le 22 septembre 2016 les produits des créateurs et des entrepreneurs ayant financé leur projet sur Ulule. Cette initiative inédite donne la possibilité aux "financeurs" de visualiser concrètement la création à laquelle ils ont participé. La plateforme en ligne revendique plus de 14.625 projets déjà financés, représentant 61 millions d'euros de fonds collectés.

"Des milliers de projets ont vu le jour sur Ulule, et ces projets sont devenus concrets, tangibles. C’était le bon moment pour offrir à cette communauté un lieu de rencontre, un lieu pour fêter la créativité, pour concrétiser la mise en relation et l’accompagnement que nous proposons au quotidien sur Ulule.com. Nous sommes ravis d’en présenter une sélection au public dans cette nouvelle boutique” explique Alexandre Boucherot, président fondateur d’Ulule.

Les créations mises en vente seront renouvelées tous les deux mois

"Il y aura en permanence une vingtaine de produits exposés à la vente. Ils seront renouvelés tous les deux mois" renchérit Mathieu Maire du Poset, directeur général adjoint d'Ulule. "Pour le lancement de la boutique, on a privilégié les créations liées à la mode, à l'édition et au design" explique le chef d'entreprise.

Parmi les objets exposés, on pourra acheter Loupp, le sac de weekend, Lunii, la fabrique à histoires pour enfants aux airs de vieux transistor ou Le Bloum, sorte de Jokari revisité. À l'avenir, des produits issus de multiples secteurs seront proposés à la vente: mode, artisanat, tech, enfants, beauté...

Boutique le jour, le point de vente se transformera le soir venu, une fois par semaine, en lieu événementiel: rencontres, lancement de campagnes de financement participatif ou remises de contreparties aux "financeurs" de projet.

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco