BFM Business

Le ciel américain s'entrouvre enfin aux drones civils

L'initiative de l'administration américaine permettra à la chaîne de télévision CNN d'expérimenter des drones dans des zones urbaines,

L'initiative de l'administration américaine permettra à la chaîne de télévision CNN d'expérimenter des drones dans des zones urbaines, - AFP Philippe Huguen

L'administration américaine ouvre la porte aux vols "commerciaux" de drones civils qu'elle bloquait pour des raisons de sécurité. Les grands firmes américaines, qui piaffaient, s'en satisferont.

Les autorités américaines de l'aviation civile ont ouvert un peu la porte aux vols de drones à des fins commerciales, qu'elles bannissaient jusqu'à présent. L'Agence fédérale américaine (FAA) va conclure des partenariats avec des entreprises désireuses d'utiliser ces petits aéronefs pilotés à distance sans pilotes, qu'il soient à vue ou non.

Cet assouplissement satisfera les grandes entreprises américaines qui protestaient depuis plusieurs mois contre l'inflexibilité de la position de l'administration fédérale. Celle-ci justifiait sa position pour des raisons impératives de sécurité aérienne.

Amazon, qui désirait effectuer des livraisons de colis par ce moyen, avait menacé de délocaliser hors des Etats-Unis ses recherches sur le drone, si l'administration américaine refusait d'assouplir sa position. Le géant de l'e-commerce avait fini par décrocher une autorisation exceptionnelle d'expérimentation de drones.

L'an dernier, une dizaine de médias américains, désireux d'utiliser des drones sur des événements, avaient estimé que les règles de la FAA violaient la garantie de la liberté de la presse telle qu'inscrite dans la Constitution.

CNN pourra utiliser des drones en zone urbaine

L'initiative de l'Agence fédérale de l'aviation civile (FAA), nommée Pathfinder, répond directement à ces critiques. Elle permettra notamment à la chaîne de télévision CNN d'expérimenter des drones dans des zones urbaines.

BNSF Railway, du groupe de Warren Buffett Berkshire Hathaway, pourra aussi utiliser des drones pour inspecter les voies ferrées, tandis que le fabricant de drones PrecisionHawk pourra faire de même pour le contrôle des récoltes agricoles.

Les drones utilisés par CNN devront toujours être visibles à l'oeil nu par l'opérateur qui les contrôle, mais ceux utilisés par BNSF et PrecisionHawk pourront voler dans un espace plus large, par forcément sous le contrôle visuel de l'opérateur qui les pilote. La mise en oeuvre, par la FAA, des nouvelles règles, s'appliquera à partir de septembre 2015.

Frédéric Bergé