BFM Business

La Libra de Facebook : un « éléphant qui rentre dans le bac à sable »

Interrogé sur BFM Business, Benoit Cœuré a mis en garde contre les cryptomonnaies et notamment celle du géant Facebook.

Benoît Cœuré, qui préside le groupe de travail du G7 sur ces monnaies, présentera un premier rapport au prochain sommet du G7 à Chantilly, les 17 et 18 juillet prochain. « Il y a évidemment des risques » prévient-il, citant les risques légaux, les risques liés à la stabilité financière ou encore les risques pour les données personnelles.

Evoquant directement Facebook et sa Libra, Benoît Cœuré insiste sur la dimension mondiale de ce nouvel acteur par rapport aux fintechs telles qu’on les connait. « On avait une approche des fintechs où on regardait les petits projets dans des ‘bacs à sable’ règlementaires. Et là, on a un éléphant qui rentre dans le bac à sable. »