BFM Business

La Hadopi va changer de nom et renforcer sa lutte contre le piratage

-

- - LUDOVIC MARIN / AFP

La Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet entend faire peau neuve.

Plus de pouvoir et un changement de nom. La Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet entend redorer son blason et accroître l'étendue de ses missions. 

Mercredi 18 avril, lors d’une réception en l’honneur des films français sélectionnés à Cannes, Françoise Nyssen a indiqué la volonté du Ministère de la Culture d'intensifier la lutte contre le piratage en renforçant notamment les pouvoirs de la Hadopi via une loi. 

Un changement de nom est également envisagé pour l'autorité indépendante de lutte contre le piratage, rapporte Les Echos. Françoise Nyssen y voit une modification symbolique destinée à "marquer l'entrée dans une nouvelle ère", selon le site spécialisé NextInpact

Une liste noire de sites piratés

La loi en question est prévue pour la fin de l'année. Elle comprend la création d'une liste noire des sites piratés, pour faciliter le travail des moteurs de recherche et fournisseurs d'accès Internet dans leur effort de blocage. 

L’institution, régulièrement critiquée pour son manque d'efficacité, est sans cesse remise en cause depuis 2009, date de sa création. Vouée à une suppression pure et simple, l'institution a échappé à la disparition en mai 2016. Le Ministère de la Culture ne précise pas encore sur quel nom son choix pourrait se porter.

https://twitter.com/Elsa_Trujillo_?s=09 Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech