BFM Business

Jony Ive, le designer historique d’Apple, fait son retour à Cupertino

Après deux ans d'absence, Jony Ive, designer historique d'Apple, reprend la tête du studio de design du groupe californien

Après deux ans d'absence, Jony Ive, designer historique d'Apple, reprend la tête du studio de design du groupe californien - Brian Ach - Getty Images North America/AFP

Depuis deux ans, il s’était effacé pour créer, selon Apple, le nouveau siège californien du groupe. Ce designer de talent recruté par Steve Jobs dès 1996 a repris les pleins pouvoirs à la tête du studio de création d’Apple.

Le temps est venu pour Jony Ive de reprendre en mains le design des produits Apple comme vient de le révéler Bloomberg. Après des années d’éloignement du studio de créa de Cupertino, il a repris les commandes du studio de création qui avait été confié à ses adjoints, Richard Howarth pour le design industriel et Alan Dye pour la conception des interfaces. Tous deux reportaient directement à Tim Cook.

Premier changement constaté par le site 9to5Mac: ses deux lieutenants ont déjà disparu de la page "Leadership" d’Apple. Joni Ive est en 5e place et sur les 11 responsables d’Apple, dont seulement deux femmes (Katherine Adams aux affaires juridiques et Angela Ahrendts à la distribution) c’est le seul à ne pas sourire.

-
- © Apple

Le retour du designer est un événement à Cupertino. Nommé vice-président par Steve Jobs, il a été requalifié Chief Designer Officier par Tim Cook en 2015 qui lui a imposé Richard Howarth et Alan Dye pour le "seconder". Mais pour faire cesser les commentaires, Amy Bessette, porte-parole d’Apple, a expliqué à Bloomberg que le retour de Jony Ive est simplement dû à l’achèvement de l’Apple Park.

Ce Londonien inspiré par le designer allemand Dieter Rams, a fait partie de la garde rapprochée de Steve Jobs dès 1996. Il a entre autres conçu les MacBook, les iMac, les iPod, les iPad et bien entendu les premières générations d’iPhone. Pour cela, il a été anobli par la reine Elizabeth en 2012. Des rumeurs courraient depuis plusieurs années sur ses intentions de repartir vivre en Grande-Bretagne et de lâcher le groupe de Cupertino. À 50 ans, Sir Jonathan Ive ne compte donc pas prendre sa retraite en Grande-Bretagne, ni se consacrer à l’enseignement, bien au contraire.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco