BFM Business

Ivalua, cette nouvelle licorne française dont il faut retenir le nom

-

- - -

Spécialisé dans les logiciels de gestion des achats, Ivalua boucle une levée de fonds de 60 millions d’euros, valorisant la société française plus de 1 milliard de dollars. Fondée en 2000, l’éditeur qui n’est plus tout à fait une startup, a déjà séduit de nombreux grands comptes français et réalise 60% de ses ventes dans la zone Amériques.

IVALUA, retenez bien ce nom ! Il s’agit ni plus ni moins que de la nouvelle étoile montante du logiciel français. En annonçant une levée de fonds de 60 millions de dollars, l’éditeur spécialisé en gestion des achats, des approvisionnements et des dépenses, estime être valorisé plus de 1 milliard de dollars. Il revendique ainsi le titre de licorne, même si la société n’a plus le statut de startup devrait plutôt être classée dans la catégorie des scale UP, voire des ETI en devenir.

Fondée il y a tout juste 20 ans par David Khuat Duy, Ivalua affiche un chiffre d’affaires 2018 proche des 70 millions de dollars et qui devrait atteindre 100 millions de dollars cette année. Forte de 400 collaborateurs et de 60% de ses ventes réalisée à l’international, essentiellement dans la Zone Amériques Ivalua a déjà séduit de très grands comptes français tels que Orange, le Crédit Agricole, L’Oreal, Valeo, Total, Veolia, Michelin, etc.

Son succès, Ivalua le doit à sa technologie mais aussi à un potentiel de marché gigantesque, valorisé aux alentours de 20 milliards de dollars. Seules 30% des entreprises ont aujourd’hui dématérialisé toute ou partie de leurs processus achat. Pour le reste, elles ne se lancent pas ou avec difficulté car elles manquent encore de compétences et de maturité, n’ont pas encore consolidé leurs données ni leurs processus d’achat, n’ont pas le budget, ou plus simplement n’ont pas l’adhésion de leurs dirigeants.

Réinventer le processus d'achat

Sur le papier, le métier d’Ivalua est pourtant simple. Il consiste à rationaliser les processus achats mais en ne s’adressant pas uniquement aux directions achats. Tout prescripteur dans l’entreprise, le juridique, le DSI, les métiers peuvent utiliser la plateforme qui va gérer pour eux toute la chaine d’approvisionnement, d’achat et de dépense. Les fournisseurs eux-mêmes peuvent y accéder via un portail dédié pour y accoler leur catalogue produits par exemple.

En fait pour de très nombreux clients, Ivalua les aide à réinventer totalement les processus d’achats. Disponibles en mode Software as a Service le logiciel se veut plus complet qu’un ERP traditionnel. Il a va intégrer des notions de gestion de rsique, de développement durable/RSE, de décomposition des coûts. La gestion du risque sera par exemple utile pour une banque qui veut maîtriser le risque fournisseur. Le service de décomposition des coûts figure lui parmi les plus utile dans le secteur industriel.

Ivalua va ainsi être capable de décomposer la structure de coût d’un produit pour évaluer par ma suite le meilleur chemin de conception du produit pour le payer le moins cher possible. Reste que ce qui fait vraiment la force d’Ivalua, porte sur le côté configurable à souhait et utilisable donc par à peu près tout le monde au sein de l’entreprise. La plateforme se veut résolument interactive. Et c’est – on l’imagine- ce qui tapé dans l’œil des nouveaux investisseurs certains de trouver chez le jeune éditeur français une graine de licorne.