BFM Business

Interview de Albert Asséraf, DG Stratégie de JCDecaux

-

- - -

Pour la troisième année, Albert Asseraf accompagne le comité éditorial du 01 Business Forum pour enrichir la marque, le média et l’événement avec un regard de dirigeant impliqué dans sa Renaissance digitale

Quelle a été l’actualité digitale et business de JCDecaux au premier semestre ?

Il y en a eu de nombreuses à travers la planète, avec en particulier le déploiement de nos abribus digitaux à Londres et les multiples initiatives de même nature dans de grandes capitales mondiales (Hambourg, Cologne, Munich, Copenhague, Panama City… avant d’autres annonces d’envergure courant 2016).

Ainsi, en 2015, le CA digital de JCDecaux a représenté 336 Millions d’€ soit plus de 10% de notre CA dans le monde. Parallèlement au déploiement de ces actifs digitaux, nous avons également beaucoup innové tant sur la nature des contenus diffusés (chrono diffusion en fonction des moments, des cibles, des contextes…) que sur les outils de construction automatisée de campagnes avec notre concept international Smart Brics.

On doit également retenir le lancement du Wifi gratuit et illimité pour tous sur l’avenue des Champs-Elysées, avec un modèle de financement par la publicité.

Partout, la Smart City est en train de se construire sous nos yeux, pour toujours plus de service, de confort et de facilité pour la vie en ville.

Vous accompagnez le 01 Business Forum pour la 3e année en tant que membre du comité éditorial. Cette année, le forum se concentrera principalement sur la place de l’humain dans le business, que cela vous inspire par rapport aux années précédentes ?

Au sein de JCDecaux, nous avons toujours considéré que l’humain devait être au centre de la stratégie de développement de l’entreprise. C’est par lui que viennent les innovations, le goût de l’initiative, la motivation et l’entrainement des équipes… Nous disons souvent aux équipes qu’une partie significative du succès tient à l’envie et à la détermination de chacun pour construire collectivement des projets.

JCDecaux s’est associé cette année à la Mairie de Paris pour offrir du wifi aux parisiens et aux visiteurs sur les Champs-Elysées, quels ont été les enjeux techniques de ce déploiement ?

La consultation a été lancée par le Comité des Champs-Elysées lui-même, qui en réunit les commerçants. Il est vrai cependant que la Mairie de Paris a regardé ce projet avec beaucoup d’enthousiasme et en a facilité la mise en œuvre en autorisant l’installation de relais wifi dans les Colonnes Morris pour une couverture homogène et qualitative de toute l’Avenue. Ce projet a été conçu comme un véritable service de très haut niveau pour améliorer la vie en ville.

Comment envisagez-vous la digitalisation des entreprises françaises au prochain semestre ? Quels changements vont les impacter en premier ?

La digitalisation des entreprises est celle de leurs produits et services mais aussi celle des organisations et des pratiques professionnelles. C’est donc une incroyable lame de fond qui va continuer à transformer durablement les entreprises comme jamais auparavant. Ainsi, nous observons au sein du groupe qu’au cours des 3 dernières années, 55% de nos recrutements de cadres ont été réalisés dans des fonctions relatives au Digital, et cela concerne l’ensemble de nos Directions.

Nous parlons bien-entendu de Chefs de Projet et d’Ingénieurs mais également de métiers totalement nouveaux pour nous tels que Brand Content Manager ou encore Creative Technologist.

Nous vivons une période passionnante car plus aucune activité, plus aucune entreprise ne peut échapper à ce bouleversement. Et c’est par l’initiative, l’innovation et la construction de modèle de rupture que viendra le succès. Les stratégies défensives ne feraient pour leur part que reculer des échéances difficiles.

l'équipe du 01 Business Forum