BFM Business

Île-de-France: bientôt une nouvelle taxe sur les parkings

Les exploitants de parkings commerciaux vont être mis à contribution pour financer en partie le Grand Paris Express.

Les exploitants de parkings commerciaux vont être mis à contribution pour financer en partie le Grand Paris Express. - Thomas Samson - AFP

Pour financer en partie le Grand Paris Express, les exploitants des parkings franciliens devront mettre la main à la poche.

Qu’on se le dise: le dérapage des coûts du Grand Paris Express - l'immense projet de métro automatique comprenant la création de quatre nouvelles lignes et l’extension de deux lignes existantes- devra bien être compensé.

Et dans le contexte actuel, difficile d’adresser la facture aux contribuables. Du moins pas directement. Le gouvernement a donc choisi d’étendre une taxe existante (la TSB, qui concerne les bureaux et les locaux commerciaux) aux parkings commerciaux.

7 euros par mètre carré et par an

En clair, les exploitants de parkings tels que Effia, Indigo, ou Q Park devront passer à la caisse, rapportent Les Echos. Une hausse progressive est prévue, pour atteindre 7 euros par m2 et par an à compter de 2022.

Cette taxe, introduite dans le Budget 2019 par l’Assemblée, fait hurler les professionnels du secteur. Et ces derniers pourraient in fine la faire supporter à leurs clients.

Y.D.