BFM Business

Huawei : malgré les pressions, bénéfice net en hausse de 25% en 2018

Le logo de Huawei

Le logo de Huawei - AFP

Sur l'ensemble de 2018, le bénéfice net a atteint 59,3 milliards de yuans (7,8 milliards d'euros), selon un communiqué.

Huawei a annoncé vendredi un bénéfice net en augmentation de 25% l'an dernier, en dépit des pressions américaines à l'encontre du géant chinois des télécoms soupçonné d'espionnage potentiel au profit de Pékin. Sur l'ensemble de 2018, le bénéfice net a atteint 59,3 milliards de yuans (7,8 milliards d'euros), selon un communiqué. Les ventes ont atteint 721,2 milliards de yuans (95,3 milliards d'euros), soit une augmentation de 19,5% sur un an.

"Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour ignorer les distractions extérieures, améliorer notre gestion et progresser vers nos objectifs stratégiques", a déclaré dans un communiqué le PDG du groupe, Guo Ping, au moment où le développement de l'entreprise est dans le collimateur de Washington.

Depuis des mois, les États-Unis appellent leurs alliés à tourner le dos aux technologies conçues par Huawei. L’administration Trump allègue en effet que le gouvernement chinois se servirait de Huawei pour espionner et saboter les réseaux de télécommunications dans le monde. Cette opinion, corroborée par le rapport britannique, a toutefois été contredite à plusieurs reprises par Huawei.

De nombreux pays restent pour l’instant sourds aux appels des Américains à boycotter Huawei. Ces pays affirment que les risques présentés par les équipements de l’entreprise chinoise peuvent être contrôlés.

Les inquiétudes sont toutefois bien présentes. Certaines juridictions surveillent la situation de près, dont la Commission européenne, qui a exigé cette semaine que tous les pays de l’Union européenne partagent leurs informations sur les risques posés par les produits de Huawei.